Chapitre cinquante deux : La Maîtresse d’Ecole

- Madame ! hurle le grand-Maître CoT en charge du rituel. La signature Astrale de Monsieur Social vient de s’altérer ! Il ne représente plus une menace pour nous et limite son champs de force à sa seule protection !!!
- Comment ? jubile la Démone en constatant que le torrent énergétique qui ruisselait de l’enveloppe habitée par Guildaran se contente maintenant de crépiter autours d’elle. Un piège ?
- Je ne pense pas. Après analyse, sa psyché est vraiment différente. La trace mentale du Paladin Maudit s’est étrangement modifiée. Estompée. Il est toujours présent en Monsieur Social mais il a été comme… digéré. Quels sont vos ordres ?
- Initiez le rituel, tas d’andouilles ! Et assurez-vous que les Creys ouvrent les dérivations des Centrales et nous donnent la puissance nécessaire pour lancer l’incantation de transfert. Qu’en est il des Nécromants ?
- Ce sera juste mais maintenant que nous ne subissons plus les attaques de Guildaran, nous devrions être capables de tenir le choc et de maintenir les Cercles, madame !
- Les Hordes de Tentateurs sont en place ?
- Prêtes à prendre possession de leurs nouvelles enveloppes, Madame !
- Bien. Très bien. Des nouvelles de nos invités surprises ?
- Aux dernières nouvelles, les Mercenaires avaient été balayés par l’Empathe et les renégats de Hydra et seuls les divisions d’élite Protecteur les tenaient encore difficilement en respect au premier niveau. A ce propos, le dernier message des Mercenaires Tchernos faisait état d’un monstre indestructible qui se déchaînait au niveau deux.
- Qu’est ce que c’est encore que cette idiotie ? Et où sont le Marchand et Croquemitaine ?
- Ils ne donnent plus signe de vie, Madame.
- Rhaaaa les larves… je SAIS qu’ils ne sont pas morts !!! J’espère qu’ils ont une bonne explication pour garder le silence sinon je les dépècerai avec mes ongles… Dans quinze minutes, il sera minuit ! Je n’ai besoin que de quinze minutes pour achever le rituel !!! Bon… Assez rigolé : scellez les accès de la porte principale !
- Les Creys ne sont pas certains de résister encore très longtemps et nous demandent de soutenir leur replis.
- S’ils ne sont pas capables de stopper l’aveugle et son groupe, ils ne me sont d’aucune utilité ! Soudez le sas ! MAINTENANT !!! Passé minuit, c’est moi qui l’ouvrirait personnellement et Monsieur O’Neill et ses insupportables compagnons nous serviront de test vivant face aux Super-Abominations ! Tout le monde en place : un Ordre nouveau est en marche ! Présentons à l’Humanité ses nouveaux Maîtres…

Au moment où l’effrayante Démone hurlante se fige, les bras au ciel et les yeux révulsés, une voix aiguë et moqueuse retentit à la surprise générale :

- Coucou, vieille Bique !
- J’aurai dû penser à te tuer à la seconde ou Guildaran n’était plus une menace… se retourne la Maîtresse avec une lassitude agacée. Tu reviens trop tard, gamine ! Et simplement accompagnée de ton minable parasite. L’incantation finale est initiée et je vais pouvoir m’occuper de ton cas à tête reposée. Définitivement.
- Ca me va… ricane Roxy en descendant souplement du lit improvisé ou sa dépouille immobile reposait jusque là.
- Continuez vous autres, gronde la mégère aux magiciens CoT décontenancés. C’est l’affaire de quelques secondes et nous pourrons…

Le quatuor incroyable se matérialise en pleins milieu du centre de commandement.

- Allons bon, qui c’est ceux là encore ?! s’étrangle la Démone, la bouche ouverte de stupeur devant les deux Swipers hilares, la mince punkette à l’air mauvais et l’espèce d’horreur sombre bardée de bras musclés qui balance une grosse langue violacée en sifflant.
- Salut ! Moi c’est Roxy ! Gentils ou Méchants ? demande Mélanie Kirby au colossale Tanker le plus proche qui pose son composant optique sur elle alors que c’est le second Titan qui répond contre toute attente.
- Salut ! Moi c’est Mortar ! Pour le reste… Heu… Je sais plus trop là en fait… Nous on avait prévu de tout péter en arrivant !
- Pareil ! s’illumine de joie la Skull.

L’onde de choc qui résulte du coup démentiel qui ébranle le sas central d’accès à la pièce maintenant hermétiquement soudé fait tituber tous ses occupants, Freakshows compris.

- Ah mais c’est pas vrai !!! Qu’est ce que c’est encore que ça !!! gémit la Maîtresse en s’adressant au magicien CoT en charge des réseaux de surveillance.
- On dirait un énorme type tout nu qui cogne sur la porte, Madame… déglutit péniblement l’encapuchonné tandis qu’un nouvel impact fendille le Titanium théoriquement indestructible sur toute sa longueur.
- On va jamais s’en sortir… peste la Vieille en levant ses deux mains au dessus de son chignon. TOUT LE MONDE DANS L’ENTREPOT ET QUE CA SAUTE !!! ET PAR LES BURNES DE LUCIFER, LANCEZ MOI CETTE FOUTUE INVASION !!!

Tandis que les nécromants COT relèvent leurs robes et se carapatent au plus vite vers le hangar blindé où les milliers de Super-Abominations attendent de s’animer, le déchaînement psychique provoqué par la démone frappe de plein fouet les arrivants. Incapable de s’en empêcher, Roxy se précipite sur Clamor qui l’attend fermement, ses lèvres violettes retroussées sur un rictus tendancieux :

- Je suis… navrée… gronde Mélanie en balançant un gnon à détruire un immeuble droit sur la Freak qui pare le coup de justesse. Je… ne peux… pas me contrôler !
- Quel dommage !!! contre-attaque la Punkette d’un chassé de la hanche pas retenu pour deux sous qui arrache un gémissement de douleur à la gosse. Moi c’est nickel mais maintenant que tu le dis, il y a comme une force qui m’obligerait presque à te faire ta fête ! Faut dire que je n’ai jamais pu encadrer les Skulls ! Ni les gamines ! J’étais probablement encore trop bien élevée pour m’assumer mais là, je vais me régaler !!! Quand j’en aurai terminé avec toi, tu sauras pourquoi tu portes un masque, mouflette !
- Ok, la mal coiffée ! Tu veux jouer à ça, je suis ta Skull !!! DEFENDS TOI ! rugit Mélanie en regrettant d’avoir ouvert la bouche par pure provocation au lieu de bloquer le coup de boule qui l’envoie valdinguer dans une console.
- Ca fait mal hein ! explose de rire Clamor en atterrissant de tout son poids sur le ventre de la jeune Héroïne qui en profite pour accrocher la botte de combat de cette furie avant de la renverser pour lui crêper le chignon à même le sol. Ah tu veux un calin ? Parfait !!! Y a une copine qui m’avait dit que je devais me focaliser sur la vieille momie en arrivant mais je crois que je vais m’accorder une récré avant !!!
- Ah oui ? Ben viens là, frimeuse : j’vais t’faire une coupe de tifs façon professeur Xavier, morue bariolée !!!
- Il te faudra encore avoir un crâne pour y accrocher les cheveux qui vont te rester, sale mioche !!!

Pendant que les deux furies se déchaînent, Mortar cavale de son mieux pour échapper à Antenne qui brasse l’air de ses pinces derrière lui en glapissant des « j’y suis pour rien j’y suis pour rien » lamentables :

- CLAMOOOOOOOOOR !!! VIENS ME PLUGER PAR PITIE !!! CE TARE ME FAIT DU MAL ET VU QUE JE SUIS BRANCHE SUR SON OPTIQUE, LA SEULE CHOSE QUE JE VOIS C’EST LES COUPS QUI ME PLEUVENT SUR LA FRITE !!!
- Ahahahaha !!! jubile la Maîtresse d’Ecole. Ils sont beaux les Héros !!! DES PANTINS !!! VOILA CE QUE VOUS ÊTES TOUS ENTRE MES MAINS !!!

Le troisième coup de bélier donné sur le sas d’accès fait exploser la porte, projetant des morceaux de Titanium à travers toute la pièce. La Maîtresse qui peine a imposer sa volonté sur Kali et parvient simplement à l’empêcher de se précipiter sur elle change de tactique en voyant la cause de ce nouveau tracas : Montagne, à poil et complètement sous l’emprise de la drogue, la bouche écumante et les yeux fous, cherche visiblement quelque chose à massacrer. Toujours serviable, la Démone abandonne le cerveau trop tenace de la Déesse pour se rabattre sur son corps tentaculaire qu’elle soulève du sol et précipite comme un boulet de canon droit sur le Tanker. Loin d’être surpris, celui ci met à profit ses réflexes démultipliés pour accueillir la chose au bras multiples rugissante d’un direct hallucinant qui la renvoie sans toucher terre dans l’autre sens s’encastrer dans un fracas de métal écrasé à l’autre bout de la pièce. Profitant du désordre général, la Maîtresse jette un œil satisfait à la pendule murale miraculeusement épargnée par cette bande de tapés puis tire très infantilement la langue à la cantonade avant de se carapater en gloussant à la suite des CoT pas très à l’aise qui n’attendaient qu’elle pour refermer le blindage du Hangar à Super-Abominations :

- Plus que dix minutes avant minuit !!! Ca va l’faire, ça va l’faire !!!

Antenne – qui poursuit toujours Mortar à son corps défendant mais en s’étranglant de rire – a le malheur de passer à portée de gnon de Montagne. Il ramasse un uppercut dévastateur qui le propulse droit dans le plafond et il retombe comme un sac de fonte dans un bruit de casseroles, assommé pour le compte. Mortar, qui a « vécu » la praline titanesque via le module optique de son tortionnaire et se retrouve du coup dans le noir complet, suit son camarade d’une demi-seconde quand Kali le balaie comme un fétu de paille, obnubilée qu’elle est par son envie de faire payer au Tanker Fou son pain sournois.

- SHIIIIIIIIIIIIIIAAAAAAAAAAAAAAA !!! siffle la Déesse furieuse et balançant tous ses bras sur la tête de cauchemar du tas de muscles hypertrophiés.
- RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! fait écho Montagne en cognant en retour sans chercher à parer les coups qui lui font exploser le visage. 

- CA SUFFIT !!!

Au moment ou l’ordre retentit, tous les combattants encore lucides sont décollés du sol comme des fétus de paille et se mettent à flotter dans la pièce comme des gros ballons idiots.

- Je sulfate, Boss ? demande la grande Kalash du pas de la porte avec un ton gourmand en regardant ces cibles volantes si appétissantes.
- Non ! répond fermement Nathan O’Neill, les bras tendus devant lui et le front plissé par la concentration. Au risque de te t’étonner, ces gens sont nos alliés. Kalash !
- Plus rien ne m’étonnes… laisse tomber la chef des Hydras à regret en abaissant son obusier. J’ai quand même l’impression que nos « camarades » n’attendent qu’une chose : que tu les reposes sur leurs pieds pour se remettre à se castagner en nous incluant dans la danse si tu veux mon avis.
- Peu importe ! élude l’Aveugle. Nous avons d’autres priorités : une chance que tu fasses péter la porte derrière la Maîtresse vient de se réfugier en quelques minutes ?
- Hum… vérifie la Mercenaire en passant sa main sur le métal. Aucune chance. C’est un alliage en Carbonium avec des verrous magnéto-soniques : plus tu cognes dessus, plus ça accroît la résistance de l’ensemble. Je peux peut être bricoler un truc pour affaiblir les montants mais même mon fluide mettra un bon quart d’heure à bouffer cette saleté.
- Tant pis ! On va consacrer les minutes qu’il nous reste à renforcer notre puissance d’attaque dans ce cas ! Quoi qu’il y ait derrière cette porte, autant nous assurer que cela n’en sorte pas !
- Heu… Elle n’a pas tort la Merco, Nathan ! intervient Mac en lançant un regard soupçonneux. Des Freakshows, une Skull, un truc tout noir avec pleins de bras et une grosse langue sans compter la chose qu’est devenue Louis, on peut rêver mieux comme compagnons. Mieux vaut être moins nombreux mais bien entourés non ?
- Moi j’dis « on tire ! », propose Magnum.
- Ta Skull, c’est Mélanie je te signale, Mac, précise l’Aveugle.
- Heu… T’es sur ? Elle a une drôle de tête toute tuméfiée…
- Sa signature psychique ne ment pas mon ami ! Et ce que tu appelles le trucs avec pleins de bras abrite Kali, notre camarade Scrapper.
- Ah tiens ? Ca doit être la langue qui m’a fait gourer… Ou les bras… franchement j’hésite là…
- Quand aux Punks, ce sont visiblement les alliés de kali qui l’ont aidé à stopper la Horde Vahzilok dans les égouts si je me réfère aux pensées de la jeune femme toute cabossée qui flotte à coté de Mélanie.
- Tu parles d’un imbroglio ! se lamente MouMouMac. Finalement c’est encore plus compliqué à gérer quand on a des renforts qu’avant… Qu’est ce que tu comptes faire, Nathan ?
- Je propose déjà que tout le monde se calme… lance le Contrôleur plus particulièrement à destination de Clamor et Roxy qui tentent encore de se griffer le visage.
- C’était pas ma faute ! explique la gosse. La Maîtresse me tenait en son pouvoir… C’est elle là qui m’a tapée !
- Elle avait une tête qui ne me revenait pas… minaude la Punk. Mais c’est bon, Héros : j’épargne cette pauvre mioche puisque tu insistes…
- Rhoooooo !!! s’étrangle Mélanie. A ma pogne je l’avais cette nulle !!! Une seconde de plus et…
- C’est bon, petite ! se met à rire la Freak. Je te taquine… J’avoue n’avoir jamais rencontré une adversaire qui cogne aussi fort mais tu devrais moins brasser l’air en causant et plus te concentrer. Il n’empêche que je te prie de m’excuser de t’avoir frappée… D’autant que j’avais promis à une amie de sécher la Vieille d’entrée. J’ai merdé.
- Je peux vous relâcher sans risque ? tente O’Neil la bouche en biais.
- Promis ! sourit Roxy.
- Juré ! se marre Clamor.
- Kali ?
- Des crânes et des rivières de sang… commence la Déesse Noire. Tel est l’accord, Héros. Et je sens que ton pouvoir faiblit… Tu ne pourras plus me maintenir sous ton Contrôle encore très longtemps !
- Combat à nos coté… tente O’Neil qui sent effectivement son emprise s’atténuer.
- Que m’importe vos conflits pathétiques ! Je vais commencer par démembrer ce gros nudiste qui a eu l’audace de poser la main sur moi puis ce sera votre tour à tous. Ensuite, j’exterminerai tout ce qui se trouve derrière cette porte avant de déferler sur ce Monde qui a vu naître l’infect racaille dont j’occupe l’enveloppe.
- Ah… commente sereinement Mac. Le bon coté de la proposition est que ça réglera le problème de la menace de la Maîtresse. N’empêche que j’aimerai bien aussi éviter d’être trucidé par ce truc si j’ai le choix.
- Pareil ! sourit kalash.
- Moi je dis « on tire ! », acquiesce Magnum.

Sous la pression redoublée de Kali, Nathan doit relâcher sa main mise sur Clamor et Roxy. A l’instant ou les deux tigresses redeviennent libres de leur mouvements, elles se mettent spontanément en position de combat devant la Déesse qui siffle de contentement. Lorsque la jeune Skull plonge ses yeux décidés dans ceux de la Déesse de la Mort, les contours du Monstre commencent à s’estomper. L’épiderme obscure s’éclaircit et les bras supplémentaires aux contours nerveux perdent de leur épaisseur.

- Beuuurk !!! gémit Roxy. Qu’est ce qui lui arrive à cette tarée ??? C’est dégoûtant !
- Le… Juste… tente de résister la Déesse Sombre. Comment… est… ce… possible ?!
- Quoi le Juste ? Vous allez voir que ça va encore être de ma faute !!! s’excuse Mélanie sans pouvoir quitter des yeux la créature qui reprend forme humaine dans une multitude de craquements osseux et de bouillonnements épidermiques écœurants.
- Albédo… m’a trompée… rugit la cruelle Divinité. Une gosse… Arrrggghhhhhhh… Pas de sang… Pas de crânes… On va encore… se… foutre de ma gueu…

Le corps qui s’effondre à la surprise générale est redevenu celui du Scraper que tous connaissent. Clamor, contre toute attente, se précipite sur lui en criant son nom avant de se mettre à rougir en constatant qu’elle est le point central de toutes les attentions :

- Heu… tente t’elle d’une voix neutre. Il va bien. Je… je vais remettre sur pieds les deux imbéciles qui sont censés être mes gardes du corps !
- Hihi, ricane Roxy en lançant une œillade entendue à Mac. Je te parie que Kali et elle…
- Mélanie… supplie le vieux héros en se penchant à son tour sur Kali encore fébrile et qui a l’air de fort méchante humeur.
- Tiens ! s’étonne Kalash en regardant le Héros indien. Il doit y avoir un problème d’approvisionnement en slibard : lui aussi il a les fesses à l’air, z’avez vu ? Avec Montagne, ils vont pouvoir monter le Super-Groupe des « Zobs au vent » si ça continue !!!
- Quelle idée aussi de se mettre le derrière dans des écharpes ! glousse Magnum en désignant les grands turbans dénoués qui n’ont pas résistés à la métamorphose. Ah ces Héros et leur look des fois j’vous jure…
- On fait quoi, Boss ? claque de la langue Kalash non sans cesser de mater le derrière de Kali qui peine à renouer son pagne en silence.
- Franchement, je n’en sais rien… souffle O’Neil avec abattement pour la première fois. Vu ce qui nous attends derrière cette porte et vu que je peine à maintenir cet excité de Montagne hors d’état de nuire, j’avoue que je fatigue légèrement à force...
- Ah bon ? Faut pas hein ! C’est toi le chef ! C’est toi qui pense ! le tance la brune aux cheveux rasés.
- Ouais d’abord ! Nous on tire… confirme son frangin.
- Y a quoi derrière cette porte pour que ce soit un problème ? demande la grande Mercenaire.
- Je sais ce qu’il y a là dedans moi, intervient fièrement Roxy : il y a plusieurs milliers de Super-Abominations stockées en rang d’oignons qui attendent minuit pour que des Démons Tentateurs maléfiques prennent possession de leurs enveloppes et déferlent sur le monde. Faut demander !
- Aaaah c’est là… se renfrogne Kalash. Bon ben on le savait aussi alors.
- Toi et tes questions à la con… glapit Magnum à sa frangine. Je préférais quand on le savait mais qu’on savait pas où c’était !!!
- Rhalala… Et Minuit sinon ? C’est quand ? demande l’aînée des Hydra innocemment pour se racheter avant d’afficher un sourire désolé quand la pendule centrale laisse échapper un bruit qui sonne comme une oraison funèbre. Oups !  
- T’as vraiment une trop grande gueule… grogne Magnum en clouant la grande brune sous un regard accusateur.
- Genre c’est moi qui met les Abos derrière la porte et qui déclenche la sonnerie rien qu’en demandant aussi !!! s’insurge la Sulfateuse.
- Pourquoi pas hein ? Ca serait pas le truc le plus délirant qui nous serait arrivé aujourd’hui moi j’dis !!! s’entête le cadet. Tu ferais mieux de tirer au lieu de demander des trucs !!!
- Bon ben trop tard pour le plan subtil ! hurle O’Neill. Abritez-vous tous. Dés que la porte s’ouvre, je lâche Louis devant l’entrée et on improvise.
- Chouette, jubile Magnum. Ca veut dire qu’on va tirer !!!
        
Prochainement : Kirby