SadoMaso - le Super-Reporter de l'impossible - revient avec un nouveau mystère à soumettre la communauté !

Tout le monde se souvient bien entendu du "Journal-Bouclier" de Frost évoqué dans un précédent message !!!

Comment ça "nan c'est quoi ça ?" !!!
Mais enfin, gentil Super-Béotien, c'est l'aventure palpitante que j'avais déjà relaté ICI enfin !!!
Bon, maintenant que cette lacune intolérable est soldée, laissez moi vous compter une nouvelle déconvenue débile qui est arrivé hier soir.

Le contexte est somme toute plutôt classique : une bande de Héros motivés mais bouletisants - un "full groupe" issu du légendaire SuperGroupe des Veilleurs de l'ombre - est en mission "in door".

L'affaire est sérieuse !
Ils affrontent une bande de Vahziloks particulièrement teigneuse depuis une trentaine de minutes et sont enfin parvenus au second étage du bâtiment à nettoyer des zombis glaireux.

Fraîchement débarqués de l'ascenseur, un léger flottement plane sur le moral des clowns costumés lorsqu'ils constatent que le couloir qui jouxte la batterie d'ascenseurs est gavé de cochonneries en tous genres.

Un Trio de Mortificateurs patibulaires flanqués d'une douzaine d'Abominations - explosives ou non - n'entendent visiblement pas laisser passer les Héros aussi aisément.

N'écoutant que son courage, c'est SadoMaso qui rompt le silence gêné :
- Ah non hein !!! C'est encore moi qui vais morfler quand ils vont tous me vomir dessus !!!
- Mais non ! tempère Toto, le baster à la moustache bleue collée sur son masque facial. On essaie tranquillement et tu lances le signal de repli si tu t'aperçois que ça craint, voilà tout !
- Ouais c'est ça tiens... Je commence à le connaître le signal de replis depuis deux étages... se renfrogne le bougon Sado.
- C'est quoi le signal de repli ?! demande gentiment Lana la charmante Controller.
- C'est quand Sado crève... lui souffle en gloussant Stonic, le vieux compagnon du Tanker boudeur.
- Ah... acquiesce Lana, impressionnée par une tactique si habile.
- Zêtes prêts ?! demande Tiger, le second Tanker moins débile que Sado et donc refusé comme signal de replis.
- Ouèèèèèèèèèè... gémit le groupe avec l'enthousiasme d'un marchande de tongs immigré en Alaska.

Et la bagarre commence.
Brutale !
Âpre et sanglante.
Mais rapide !
Sado - couvert de gerbouille verte - n'a même pas le temps de lancer son légendaire "C'est bon, je suis mort... Replis..." que ses compagnons - maîtrisant parfaitement la science du retrait stratégique - prennent la direction des ascenseurs.

A noter qu'il y a quand même une justice car Sado n'a pas été la seule victime…
La consommation d'inspirations "Awaken" ayant déjà été soutenue, les compagnons tombés au combat n'ont d'autre choix que de rallier l'hosto la plus proche et de revenir au plus vite.

En attendant, les survivants dissertent habilement de la stratégie à adopter lorsque les hospitalisés seront de retour. Ils en sont à s'entendre sur le catapultage de Sado carrément au milieu des méchants quand Tiger décide d'aller jeter un oeil à l'étage.

Nul ne saura jamais ce qui a bien pu motiver cette drôle d'idée...
Nul ne saura non plus pourquoi le très looké Tanker monte dans la cabine la plus proche des monstres qui n'ont heureusement pas appris à appuyer sur un bouton, eux !
Quoi qu'il en soit, la curiosité est un mauvais défaut car le Tiger atterrit comme une pure quiche en pleins milieu des méchants probablement pétés de rire !

Personne n'ose trop rigoler mais l'hilarité devient générale lorsque Tiger déclare : "faut quand même être con pour monter dans l'ascenseur le plus proche du couloir aussi !!!"

Le groupe attend le retour du distrait et tout le monde prend bien garde de monter dans les ascenseurs qui débouchent AU FOND de la pièce d'accès.

Lorsque TOUS les membres du groupe arrivent à l'étage, bien calés hors de portée, le seul beugnot qui se retrouve ENCORE UNE FOIS à la sortie d'un ascenseur dangereux est... Tiger

Complètement abasourdie, il n'a pas le temps de réagir et ramasse une fois de plus tous les Vahzis certainement très surpris devant tant d'insistance butée sur le coin de la fourrure.

Pourquoi je vous ai raconté tout ça moi ?!
Pas pour expliquer aux derniers qui l'ignoraient que Tiger voulait battre le record de dette de Sado...?!

Ah ben non bien sur !!!

Juste pour vous dire que si vous prenez un ascenseur durant une mission déjà chiatique, laissez TOUJOURS les copains monter d'abord car la téléportation entre cabines durant le trajet n'est finalement amusante qu'en temps que spectateur quand on regarde bien...