Nom de Membre : Halaguena
Nom alternatif : Halaguena de Montargis, Halaguenille pour certains taquins…
Age : 237 ans
Date de naissance : le 34 blurts de l'année du Troglu cendré
Lieu de naissance : Svasud Faste, Royaume de Midgard, Univers parallèle de DAoC
Taille : 1m02 et demi (sur les doigts de pieds)
Poids : Elle évite, ça dénature sa silhouette sois disant parfaite et gracieuse !
Origine : Magique suivant les critères de CoH, parfaitement naturelle pour la naine exilée de Midgard qu’elle est.
Pouvoirs : Controlleuse/Empathe suivant la nouvelle terminologie ; plus simplement Guérisseuse Naine de petite taille si on l’écoute...

Histoire :

Halaguena de Montargis est à l’origine une simple Guérisseuse qui sévissait il y a peu encore dans une dimension alternative sans grands points communs avec le monde de Paragon appelée DaoC. Univers magique et guerrier s’il en est, la terre de DaoC abritait trois Royaumes en proie à une lutte sanglante et sans fin régie par des Lois Cosmiques très particulières et rigides.

Halaguena était pour sa part rattachée au sauvage Midgard et détenait ses pouvoirs plus ou moins risibles de sa déesse de tutelle, la sage et noble Eir. Sans aller jusqu’à dire que la Naine était une terreur dans le conflit des trois Royaumes, elle exerçait de son mieux ses talents et serait probablement toujours là bas si elle ne s’était pas mêlée d’une histoire particulièrement compliquée et sensible impliquant une dénommée Chieuse Grave, sœur de sang de la Naine, et plaie vivante devant l’Eternel…

La dite Chieuse Grave avait commis un sacrilège aux conséquences si terribles que le Dieu suprême de Midgard – Odin le Borgne – avait décidé de faire mourir définitivement la Pénible. Cette sanction ultime allant contre les préceptes de l’Unvivers de DaoC même, il avait dû commuer la peine de Chieuse en bannissement définitif assorti d’une peine de non-existence qui supprimerait jusqu’au souvenir de la Kobold rebelle dans les souvenirs des DaoCiens.

Malheureusement pour elle, Halaguena la Guérisseuse s’avéra liée à sa sœur de sang par une relation si forte qu’elle conserva en mémoire l’Expulsée. Charmante mais un poil lourdingue, elle alla jusqu’à plaider la cause de l’Oubliée auprès des Dieux courroucés. Malgré le soutien de la douce Eir, Halaguena ne fit pas plier Odin qui – devant son refus buté de se soumettre à la Parole des Divinités Cosmiques – subit le même sort que son encombrante frangine.

Expulsée de son Univers d’origine, la Naine se retrouva balancée dans un monde nouveau et effrayant où la Guerre Totale n’était plus de mise et où des hordes de faibles humains subissaient agressions et brimades. Tout d’abord tentée de cogner allègrement sur ses ennemis de naguère devenus mous et faibles, elle comprit que les règles avaient changées et que la logique de Midgard n’était plus...

Sa nature joviale et sa très réelle gentillesse lui permirent rapidement de retrouver ses marques et de s’entourer d’amis – élément primordial pour la très sociale petite chose. Recrutée à la suite de Chieuse Grave par le groupe de Super-Héros « Les Veilleurs de l'Ombre », elle demeure peu concernée par les conflits qui déchirent Paragon City (car il n’y comprend finalement pas grand chose…). Eternelle Candide, Halaguena la Guérisseuse arpente maintenant la Ville des Héros en s’extasiant devant « ces gens drôlement rigolos » tout en espérant secrètement trouver un moyen de voir commuer sa peine pour rallier enfin sa dimension chérie avec sa chieuse de frangine.