Après un Week-end entier à me prendre des volées de gnons sur la face avec mon Tanker SadoMaso, je vous livre brut de fonderie mon sentiment très discutable sur cette drôle de classe dans un curieux jeu...

Pour faire simple, nous étions un "petit groupe" - un Tanker « Défensif », deux Blasters « Mitrailleuse lourde » et un Controller « Contrôle des Masses » (Mezz/Root quoi… :D Ah ben DAoC quand tu nous tiens... :rolleyes: ) de level 13/14.  Nous n'avons fait qu'enchaîner des missions "in door" à une cadence si effrénée que j’en suis sortie physiquement complètement épuisée IRL. Je précise « in door » car les choses sont bien différente dés lors qu'on a la possibilité d'être vraiment mobile en extérieur. J’ai d’ailleurs aussi indiqué le level car j’ignore si mes propos demeurent valables – si tant est qu’ils le soient déjà… - lorsque le Super-Petit-Groupe devient Super-Grand-Groupe.

Mais on s’en fout puisque c’est moi qui cause d’abord !

Mon premier constat – même s’il est pour une fois ponctué d’éléments un peu "tactique" (Ouuiiinnnn !!! VILAIN JEUX !!! Je suis frappée de RoXXoR attitude !!! ) - repose avant tout sur une notion ludique de plaisir pur : le Héros Tanker Défensif, c'est le pied intégral !!!

A une rare exception prêt, je n'avais jamais joué de Tank pur malgré la pléthore de MMORPG où j’avais sévi. De l'extérieur - et bien que je sois rassurée de voir un Tank dans le groupe - Je trouvais cette classe répétitive, peu motivante voir frustrante et frappée du syndrome du "cul de plomb".

Avec CoH, j'ai radicalement revu mon point vue et envisage carrément de faire du très perturbé Sado mon "main" tellement je me suis amusée...

Ce petit texte n’est pas du tout un « Guide du savoir jouer » ou une réflexion sur le « template de la mort qui tue tout » mais plus une approche générale visant à éclairer un éventuel Héros débutant sur ce que le Tanker DEFENSIF fera et surtout NE FERA PAS.
En groupe !

Je n’ai rien contre les soloteurs mais je n’envisage un MMORPG qu’au travers du plaisir que je partage avec mes amis donc je ne sais pas si un Tanker solote efficacement car je m’en fiche.

Je répète encore que cette discutable analyse repose sur une expérience plus particulièrement "in door" où le Tanker Défensif est non seulement passionnant à jouer mais devient dans une certaine mesure LA pierre angulaire de la stratégie du groupe de combat si on souhaite ne pas visiter en boucle les hôpitaux de Paragon.

Du coup - Ami Tanker Défensif - je te le dis tout net : c’est nous qu’on est les meilleurs s’tout !!!

Tous ceux qui oseraient te dire le contraire ne seraient que des membres infiltrés du groupe sournois et mystérieux fondé par Super-Menteur le redouté !

Mais assez causé et voyons enfin ce que je peux bien avoir çà dire sur ce pauvret dont la vie se résume à prendre des taouanes pour des péteux qui ne le méritent que rarement !!!

1) la logique des Thermopyles :

« Ici, contre trois millions d'hommes ont lutté jadis quatre mille hommes venus du Péloponnèse. »

Ca vous dit quelque chose ?

Nan ?

Il s’agit de l’inscription anonyme qui serait gravée dans le défilé des Thermopyles (je n’ai pas été vérifier…) en l'honneur des trois cents Spartiates du roi Léonidas qui affrontèrent vingt mille Perses (Sacrés Grecs… Ils ont un peu exagéré mais bon...).
La bataille se déroula en 480 avant l’Acrobate troué des paluches et sa logique – bien que la conclusion soit amère – met bien en lumière ce que je considère comme le facteur le plus important lorsqu’on incarne un Tanker défensif : le lieu de la bagarre.

A l'inverse d'un Horizons ou un DAoC, les affrontements dans CoH ne reposent pas sur un groupe de joueurs contre quelques vilains mais parfois carrément sur une armée de vilains contre quelques joueurs, le tout dans un souterrain glauque et étroit ou un couloir bas de plafond comme ce fut le cas pour notre quatuor de tarés.

Faut pas croire mais ça influe drastiquement sur les comportements et pas seulement concernant les claustros éventuels !

En effet, l'extrême mobilité habituelle que CoH nous autorise normalement ne permet plus dans un « donjon » d'utiliser habilement le vol et les sauts pour se mettre à l'abri le temps que les copains allègent la pression. De ce fait, un bon "mur" bloquera facilement un accès étudié avec soin là alors que le groupe aurait été dégagé comme une volée de moucherons ailleurs.
Un Tanker Défensif ne gère pas ses combats « à la volée » si l’adversaire s’avère délicat.

On repère un duo de Vilains rouges et une batterie de jaunes/oranges ?!
Oula !
Gare, camarades !!!
L’affaire est complexe !

Ils sont une dizaine et nous quatre, va falloir réfléchir un peu sous peine d’avoir pleins de temps pour revoir notre approche sur un plumard d’hosto !
Du coup, le Tanker Défensif (LE véritable stratège du groupe comme chacun sait…) sélectionne l’endroit qui lui permettra de faire son travail qui se résumerait simplement – à entendre ces moqueurs irrévérencieux - à prendre des pêches pendant que les amis « nettoient ».
Le manque d’imagination de nos costumés compagnons et parfois sidérant mais passons…

Ainsi donc, quitte à parfois revenir s’installer en arrière pour garantir LA position qui fera la différence, l’habile Tanker Défensif prépare l’affrontement car une mission dans CoH n’est pas sujette aux « repops » débiles et dangereux d’un donjon de DaoC. Dés lors, pourquoi se priver d’une ébauche de stratégie en choisissant intelligemment l’endroit ou l’on espère SURVIVRE.

Franchement, affronter les Vilains dans une embrasure de porte avec un "unyelding stance" revient à se la jouer "Gandalf" en beuglant un curieux « VOUS NE PASSEREZ PAS !!! » (dont ne s’est d’ailleurs pas privé un de mes compagnons probablement un peu perturbé de voir le trop pleins de coups que je recevais en poussant des cris de joie…).
Pour les copains, ça devient un tir aux pigeons très jouissif et ça apporte la garantie de ne pas prendre sur le chignon un "monstre explosif" comme peuvent l’être certains Thorns ou zombis trèèèèèèèèès agaçants...

Dans les missions style "bureaux de la sécu", quel pied !
Dans les boyaux gluants et les égouts, c’est le rêve !

Tel un Paladin sans peur (mais en un peu moche), l’Héroïque Tanker fait face SEUL à la masse grouillante tandis que les autres membres du groupe – un peu limités intellectuellement le plus souvent – font mumuse avec des lumières et des trucs pointus.

Pour en revenir au titre du chapitre, faut pas quand même que ça dure trop longtemps car les boucliers de protection c’est bien mais pas éternel…
Ah oui je vous ai pas dit…
Concernant les Thermopyles du titre de chapitre…
Ben…
Léonidas et ses « 300 » - la fameuse Phalange Spartiate - ont bien arrêté l’avancée de l’armée de Xerxès1er, certes.
Mais pas longtemps.
Juste le temps nécessaire pour que la Grèce se réveille et repousse les Perses mais c’est une autre histoire (dont on se fout un peu en plus…).
Ce que je voulais dire en conclusion c’est que les Héros antiques n’étaient plus vraiment en état de fêter l’événement…

Donc si vous n’avez pas à votre disposition de « Damage-Dealers » qui réduisent les effectifs en face - même avec une position ultra stratégique - les plus habiles   Controllers/Defenders qui vous accompagneraient finiront par prendre sur la frite les vilains pas contents.

A moins que vous ne détourniez l’attention des méchants…

2) Prends moi pas pour une bille !!!

Je ne sais pas vous mais moi je trouve que l'IA de CoH est plutôt bien faite.
Bon c’est pas Einstein, les Vilains – ou alors Franck à la limite… - mais j’ai trouvé qu’il était  beaucoup moins aisé de "truquer" l'ennemi ici que dans d’autres MMORPG.
Les saletés qui nous font face attaquent plutôt subtilement les "faibles" et les pauvres « crowd controllers » dés lors qu’ils ne sont plus sujets à une savante et appréciable immobilisation. Il vaut donc mieux être en mesure de correctement rappeler à l'ordre les Saletés excitées pour qu’elles reviennent frapper l’andouille béate de joie et payée pour ça : le Tanker Défensif.

C'est là ou les DEUX pouvoirs de « taunt » (provocation) prennent toute leur importance !

Comme vu plus haut, un bouclier de résistance est génial pour encaisser mais utile comme un clou à ma fesse si les bestioles ignorent le Tanker avec morgue en lui préférant ses amis taillés comme des ablettes.
Si je ne m’abuse, toutes les spés « Tanker » proposent en ligne de base un « Taunt » simple destiné à détourner l’attention d’un monstre unique. Mais je n’ai pas vérifié donc disons que toutes les spés d’un Tanker défensif DEVRAIENT avoir un Taunt même si ça n’est pas le cas, na !

Au vu du week-end éprouvant que j’ai passé, j'estime qu'il ne me serait plus possible de n'avoir que le taunt à cible unique OU le taunt de zone.

La raison est assez simple : "Provoque" - le taunt de zone du Power Pool « Manipulation » - est très efficace sur des vilains jaunes et inférieur mais nettement plus aléatoire sur les oranges et plus.
Hors un orange/rouge qui échappe au "Provoque" et tombe sur un copain soutien ou Damage-Dealer qui a une résistance en papier crépon risque fort de le transformer en hachis très adroitement découpé mais un poil suppliant en deux coups de cuillère à pot !!!

Même ces vantards de Scrappers la ramènent moins quand un Svazys qui a abusé du pastis lui balance une giclée de morve verdâtre sur le costard !

En fait, une mauvaise gestion du Taunt n’a bien souvent qu’une conséquence simple : la mort d’un copain.

Je connais déjà certains Controllers qui – malgré leur bon esprit et leur envie de simplement s’amuser – envisagent de remettre leur ridicule tenue au placard pour s’orienter sur une carrière plus agressive pour cette raison. La SEULE chance d’un bon Crowd-Controller d’échapper à un funeste destin quand les vilains de remettent en marche est que tous les méchants revanchards se dirigent sur le Tanker.
Durant la douzaine de missions du week-end, aucun monstre n'a résisté à mon taunt simple et le « Provoque » s’est avéré extrêmement efficace sur « le gros de la troupe ». Par contre, A CHAQUE FOIS que je me suis laissé distraire (Whhoouuu… La Honte !!! Mais heuuuu…) et qu’un vilain a réussi à passer, la conclusion a toujours été funestement la même pour le copain Controller…
J’en ai donc tiré une conclusion facile et supportée à 100% par le Controller du groupe : le Tanker Défensif DOIT taunter. A l’unité et en masse. Même si le choix des deux pouvoirs se font bien entendu au détriment de ses dégâts.
Ce qui nous amène très logiquement au chapitre suivant…

3) Ah mais tu tapes comme une Gonzesse !!!

Ben ouais, désolée…
Le Tanker Défensif est souvent impressionnant physiquement – Ok, Sado fait plus pitié que peur mais je parle « des autres »… Les VRAIS quoi !!! - mais il n’est pas un Damage-Dealer…

On peut visiblement incarner un Tanker Offensif plus que convaincant – la ligne de CàC  est potentiellement très effective avec des boucliers de dégât et autres joyeusetés bien violentes – mais je ne connais pas bien le sujet.
Donc je m’écrase.
Tant que je n’aurai pas rerollé en tout cas…
Par contre, je pense qu’il faut simplement informer son groupe par avance de l’orientation prise car je n’ose pas imaginer le résultat s’ils pensaient partir au combat avec un « Taunter » pour se retrouver finalement avec un « Cogneur »…

« On fait ce qu’on veut !!! » rétorque fort à propos le Super-Lecteur qui commence à en avoir marre des pauvres conseils à deux balles emprunts de RoXXoRattitude d’une ex-naine connue pour sa noobitude.

Oui c’est vrai.
N’empêche…

CoH n’est pas plus un MMORPG que DaoC quand on regarde bien.
J’entends par là qu’il n’est pas VIABLE sans que notre Avatar ne soit en mesure de se battre de façon performante puisque le combat est le seul moyen d’obtenir de nouveaux pouvoirs rigolos. Au départ, j’avais prévu d’incarner Super-Pizzaïola qui aurait levellé en faisant des mégas 4 fromages pour les copains mais l’option n’était pas encore implémentée…
Du coup faut se battre dans ce monde de brutes !!!
Alors autant faire une classe en adéquation avec le plaisir ET le résultat :mal:

C’est paradoxal mais le plaisir du Tanker Défensif est d’encaisser.
Pas de rendre les coups.

Pour ma part, j’en ai pris mon parti : je frappe dur mais lentement et rarement !
Puisque de ma capacité à rester debout dépend la capacité des copains à massacrer les méchants, je ne fais pas de mes dégâts la priorité.
Remarquez vaut mieux…

4) Heu… On rush ou on fonce !?

Maintenant qu’on sait que le Tanker Défensif doit « provoquer » les vilains à défaut de leur faire du mal, servir parfois de bouchon de liège masochiste pour empêcher les débordements, quid des erreurs à ne pas commettre ?!

Ben y a surtout un truc à éviter…
Enfin moi j’dis ça, j’dis rien mais après un test sanglant, je pense que le Tanker ne peut pas décemment être celui qu'on assiste.
Nous avons commis cette erreur.
Puisque c'était justement Sado qui "pullait" au "taunt" simple pour ramasser les premières « réactions » des Méchants, pourquoi ne pas en faire celui qui désigne les cibles vu qu’il les ramassera de toute façon sur le catogan ?!

Quelle bonne idée (c'était la mienne...) !!!

Heu…
Alors en fait c’est moyen…
Bon…
(silence)
C’est même complètement crétin…

Vu que le Tank Défensif surveille les vilains qui seraient appelés à ruser le groupe comme l'huile sur le feu, il change constamment de cible en tournant pire qu’un derviche tourneur pour taunter.
Résultat : des caisses de Vilains très mâchouillés mais vachement debout et hilares dont les blessures ne calment pas la rage joyeuse.
Et fatalement un abruti de Tanker submergé par les mobs, le remord et enfin très mort, tué autant par les Teignes ennemies que par sa fat bêtise...

Idéalement, le Tanker Défensif laisse le soin d’éclater les vilains aux gros bourins sans nuance ! En gros, Tanker Offensifs, Scrappers et Blasters dont c’est le métier. Ces gens là n’ont pas vraiment inventé le fil à couper l’eau tiède mais ils faut bien avouer qu’ils excellent dans l’art de cabosser les tronches autant que le Tanker Défensif dans celui de se faire bosseler la sienne.
Ce sont des brutes ces Damage-Dealers le saviez-vous… ?!
Avec leurs rayons machins et leurs griffes trucmuches, ils n’ont plus tout leur compte alors autant les laisser entre eux. De toute façon avec tout le bruit qu’ils font, ils n’écouteront même pas vu qu’ils sont souvent devenus plus sourdingues qu’un casque lourd à force de produire des sons pareils…

En fait il ne faut pas essayer d’aider les Classes inférieurs, ami Tanker Défensif…

Über que nous sommes, on expliquerait bien aussi aux Controllers comment gérer les foules sans oublier d’éclairer les Defenders sur le bien fondé des soins et des debuffs mais comme je connais les classes de soutien, tu verras que loin de nous remercier, ils nous enverront bouler comme des étrons.
Alors gagnons du temps et évitons nous cette pénible expérience.
C’est bien connu de toute façon : les Classes de soutien sont taillés en rotin mais ont un melon de la taille d’une montgolfière.

N’aidons pas les Béotiens et contentons nous de gérer l’agro !!!
Ca occupe pas mal quand on regarde bien…

C’est un des problèmes de CoH ça : on peut faire tellement de choses qu’il faut parfois quelques légères déconvenues avant de se recentrer avec humilité sur ce que nous faisons le moins mal.

Bon par contre, il faut bien l’avouer, le Tanker est aussi un sacré Boulet !
Pas dans le sens de sa compétence – quoi que…. – mais concernant la sale habitude qu’il a à piquer les belles « inspirations » de vie à ses charmants compagnons. S’il ne met pas régulièrement les autres rachots du groupe à contribution, même le plus résistant des punching-balls peut terminer en sac mou et avachi au sol s’il n’y prend pas garde.

C’est une tite chose fragile, le Tanker Défensif…

Regardons SadoMaso pour qui bleus et entailles sont une bénédiction : c’était le Nirvana tous ces sanglants combats MAIS comme il déteste mourir (on ne souffre plus quand on est un peu trop étripé), il essayait impérativement de garder deux petites inspis de soins au cas ou la baston s’éterniserait plus que de raison.

Pour la soif quoi…
C’est pas grand chose mais ça rassure.
Alors souvenez-vous tas de Roxxors : Nous ne sommes pas des voleurs, nous ne sommes pas des assassins.  Juste des gentils Tankers livrés à la Ire mobesque pour le bien de tous. Pensez y en alimentant régulièrement vos braves Tankers Défensifs en Inspirations de soins car l’Inspiration de soin est au Tanker ce que le sac çà main est aux Gangs de Paragon : un élément indispensable !