15) Secret familial

Conseil de Guerre à Jordheim :

Pro les deux poings sur la table : « Mes amis, je vous le dis sans fioritures : ça craint le pâté !!! Les Abysses qui étaient considérés jusqu’ici comme le lieu de pexage à excités par excellence vient de passer sous le contrôle d’un péril que même le Drake à coté c’est un Luri ! »
Rôliste critique : « Allons Pro, tu t’égares ! Je te signale quand même que nous ne savons rien sur la grosse Morve puisqu’un certain groupe de Midgardiens idiots s’est précipité sur un certain groupe d’Albionais non moins imbéciles au lieu de tester la sois-disant Übbertitude de cette créature. J’ajoute mon ami que tu étais d’ailleurs en tête de ce stupide rush ce qui n’est pas sans m’étonner… »
Pro très ennuyé : « J’ai cru reconnaître quelqu’un… »
Rôliste interloqué : « En voilà un étonnant comportement ?! Si tu te mets à charger tous ceux que tu connais comme un Tomte sans bonnet, nos soirées risquent d’être un tantinet fatigantes. Tu étais à la tête d’une mission primordiale et tu t’es laissé aller à te comporter comme le dernier des Boulet Gentil… »
Boulet Gentil à l’ouest et aux autres : « J’ai toujours su qu’en fait il m’admirait, les mecs ! »
Rôliste habitué : «… aussi j’estime que tu nous dois une explication avant que nous reprenions le cas « Grosse Morve » ! »
Pro tout doucement : « Y avait mon frangin… »
Touriste pas étonné : « Ah tiens, ma carte son déconne encore ! Je déco/reco, les gars ! »
Newbye qui a tendu l’oreille : « Nan c’est Pro qui cause bizarre, tu peux rester. T’as un frangin sur Albion, Pro ? »
Pexeur Fou sincère : « Oh pôv, Pro ! T’inquiète, on va t’exécuter proprement en respect de toutes ces années à combattre ensembles ! Le fait que tu passes de statut de copain à celui de gros traître immonde qui renarde le moisi n’empêche pas la pitié ! »
Boulet Méchant qui exulte : « Je l’ai toujours su !!! Pro est une taupe infiltrée ! Fouillons son coffre, je suis certain qu’il y planquait une jupette où une robe de chambre… »
Rôliste qui aime l’exactitude : « …une robe de bure… »
Boulet Méchant tout à sa hargne : « Tire lui les tifs, Pexeur !!! Il a sûrement un postiche pour planquer sa tonsure ! ENLEVONS SON PANTALON ET DEMASQUONS SON CALEÇON A FLEURS !!! »
Newbye abattu : « Ah ben mince… Pro… Un frangin Alb… »
Rôliste grave : « Mon vieil ami, pourquoi ne pas t’en être ouvert avant ? Tu comprendras bien qu’avoir masqué cette horrible situation te rend hautement suspect ! »
Pro les larmes aux yeux : « Oui je sais… Mais c’est une tare tellement effroyable que je n’ai jamais osé vous en parler… »
Pexeur Fou pragmatique : « Bon, c’est pas si grave. On le pend et on retourne pexer, d’accord ?! »
Boulet Gentil revanchard : « Hin Hin Hin ! Je comprends mieux pourquoi c’est Pro qui remportait tous ces succès ! C’était pas parce qu’il était bon mais simplement parce que les Conserves l’aidaient et le renseignaient pour mieux nous infiltrer !!! »
Boulet Méchant aux anges : « Ah il fait moins le fier cette fois-ci, le Héros !!! Tu vas voir ce qu’on fait aux renégats sur Midgard espèce de gros… »
Touriste d’une voix terrifiante : « CA SUFFIT !!! HONTE A VOUS ! Honte aux amis d’hier qui accablent le Juste et trahissent des années de confiance et d’amitié sans un remord ! Regardez-vous !!! Et pleurez devant ce que vous êtes devenus ! Pro est le meilleur d’entre-nous et je ne laisserai PERSONNE salir sa mémoire après tout ce qu’il a fait pour le Royaume. »
Tous, péteux… : « Oui c’est vrai qu’on abuse là… Pardon, Pro… »
Pro tout gêné aussi : « Bah s’pas grave les gars, je comprends… »
Touriste emphatique : « Bon ! Maintenant que le problème du souvenir de Pro est réglé, comment on le bute ?! »

A ce moment, un terrible éclair frappe la table de la grande salle de réunion, mettant un terme à la discussion.
Lorsque la fumée s’estompe, les Midgardiens peuvent contempler avec crainte et respect un gigantesque colosse qui se tient majestueusement debout au milieu des débris de bois carbonisés. Il est flanqué d’un petit mec à la mine sournoise qui les regarde en ricanant.

Pro émerveillé devant le colosse : « Par Thor, Thor ! »
Boulet Méchant applaudissant devant le petit sournois : « Par Loki, Loki ! »
Thor contemplant les débris fumants autours de lui : « Ah merde, j’ai encore dosé comme un lycan. Pardon pour la table, les gars… Bon sinon alors il paraîtrait qu’on veut faire des misères à mon meilleur Héros ? »
Tous à part Pro : « Meuh non, Thor ! On causait s’tout ! Tu sais comment on est quoi… On dit des trucs pis c’est oublié après une bonne pendaison !!! »
Boulet Méchant qui ne peut pas s’en empêcher : « Faut avouer qu’apprendre que Pro avait un frère Albionais nous a fait douter une micro-seconde de sa loyauté mais c’est passé, tu penses bien ! »
Thor à Loki : « C’est pas à toi cette verrue là, faux-jeton ? »
Loki à Thor : « Au moins lui ne pète pas les mezzs des serviteurs de Eir, bourrin ! »   
Thor reportant son attention sur le groupe : « Les gars, on a un souci ! Le Truc dans les Abysses est méga balaise. Faudrait éviter d’aller traîner vos chausses là bas tant qu’on a pas trouvé un moyen de lui tanner la gelée sinon les Valkyries vont être saturées et elles sont foutues de nous coller un préavis pour avoir des augmentations ! »
Pro la main sur le cœur : « Puissant Dieu de la foudre, ça ne va pas être facile ! Les Abysses sont le haut lieu du pexe pour les Midgardiens et en être privé impliquerait de nous affaiblir. »
Thor avec un rictus : « Crois moi sur parole, Héros ! Le Royaume qui va hériter des Abysses dans les jours à venir va en même temps hériter d’un quota d’emmerdements dont tu n’as même pas idée. Alors tenez-vous en écartés !!! »

Sur ce, le duo divin disparaît dans un nouvel éclair fracassant.

Pexeur Fou à Boulet Méchant : « Ca veut dire qu’on bute plus Pro malgré qu’il est Albionais ? »
Boulet Méchant à Pexeur Fou : « Sans moi en tous cas… Je voudrai pas que l’autre maboule revienne et me prenne pour une table de réunion soit disant par erreur ! »

16) Terrible découverte

Au même moment, sur Albion

MiniJupète, menaçant, son énorme marteau sur l’épaule : « Bon ben maintenant que vous savez pour mon demi-frère Midgardien, j’attends les réactions…»

Silence.

Minujupète reposant son arme avant de choper une sciatique : « Je n’en attendais pas moins de vous, mes amis. Et j’espère que le fait que ma famille soit la plus puissante du Royaume et qu’elle n’aurait pas hésité à vous écrabouiller le zobinou et tout ce qui est autours si vous aviez trahi cette intime révélation n’est en rien responsable de votre sympathie à mon égard… »
Tous la bouche en cul de poule : « Peuh tu penses voyons ! On a l’esprit de corps nous, c’est tout !!! »
Minujupète un sourire carnassier aux lèvres : « Merci de votre indéfectible et DEFINITIF soutien… Bon, il reste cependant un problème à régler ! La Grosse Morve ! Nous avons failli à notre mission en tapant sur les Mids au lieu d’évaluer le potentiel du monstre… »
Torkémana tremblant : « Ah pis ça pardonne pas ça… Je savais bien qu’on aurait dû cramer le premier groupe au lieu d’aller faire les Eclaireurs dans ce trou qui pue !!! Si l’Eglise apprend notre échec, elle enverra de pulpeuses Fléaux d’Arawn uniquement vêtues de cuissardes en cuir qui nous flagellerons les fesses délicieusement avant de nous étouffer lentement entre leurs énormes et moelleux nich… »
Drouakomunhi pas fier: « Tu parles ! Avec le bol qu’on a, ils vont nous faire subir le sort de ma grande-tata Huilafess la Gironde qui a terminé bouillie dans un chaudron rempli de chaussettes sales de Nécrites… »
Merlinpinpin pas plus joyeux que les autres : « On est mal là… Au mieux, on crame… »
Yvapleuvouar faisant sursauter tout le monde : « CA CRAME POUR MOI !!! CA CRAME POUR MOI MOI MOI MOI MOI !!! CA CRAME POUR MOI !!! HOUHOUHOU ! CA CRAME POUR MOI !!! »
Minujupète un petit sourire en coin : « Y aurait bien une technique pour éviter ça mais c’est risqué ! »
Merlinpinpin l’œil éteint : « Vas y annonce. Au point où on en est tu sais… »
Minujupète dans un murmure : « Ben… On ment et on ne le dit pas ensuite en confession… »

Gros silence

Torkémana suant de peur : « On ment sans se confesser ensuite ? Tu veux dire… Comme… ne pas dire la vérité DU TOUT même avec des poids énormes pendus sous les cou… »
Drouakomunhi éberlué : « Oulalala… Ah mais c’est que je sais pas faire ça moi… Comment on fait ? Y a des instructeurs ?! »
Merlinpinpin songeur : « Il existe effectivement une Légende chez les Sorciers, l’histoire de Chtambrouille le biseauté qui mentait pire qu’un Kobi. Mais c’était un… Politique ! »
MiniJupète dodelinant de la tête : « Ah… Cette Classe était si dangereuse qu’elle a été exterminée du Royaume pour avoir piqué tous les soussous des Albionais en faisant des promesses qu’ils ne tenaient jamais. Oubliez cette idée, mes amis, nous n’y arriverons pas… Préparez-vous plutôt à être horriblement et très douloureusement suppliciés pour avoir failli. »
Merlinpinpin scandalisé : « Comment ça « VOUS » ? Ben et toi alors ? »
MiniJupète avec un clin d’œil : « Oh ben moi, y a ma famille… Je vais être banni deux ou trois mois dans un superbe château des Highlands et je reviendrai pour honorer votre souvenir quand ils se seront calmés. »
Drouakomunhi admiratif : « C’est beau les liens familiaux moi j’dis…»
Merlinpinpin regardant le Palouf de biais : « Ouais ben des fois, en abuser ça fait de drôles de trucs quand même, je trouve ! N’empêche qu’on est mal, NOUS ! »
Yvapleuvouar posant son instrument sur la table à la surprise générale : « Je veux pas être cramée, moi ! C’est mauvais pour les cordes vocales sur la fin même si ça dynamise le timbre au départ ! »
Drouakomunhi apaisant : « Je te soutiendrai dans cette épreuve, ma douce amie ! Notre seule chance aurait été de mentir comme l’a proposé Mini mais nous n’avons pas cette compétence alors autant mourir bravement et dans l’honneur !!! »
Yvapleuvouar dévoilant ses belles dents régulières : « Macache !!! Y a vraiment que des pauvres quiches comme vous pour penser que le mensonge s’est évanoui avec la disparition des Politiques. Fermez vos grandes bouches de niais et vous verrez comment je vais les embrouiller moi, les vieux barbichus du conseil !!! »
Merlinpinpin extasié : « Yva… Tu sais mentir ??? Mais c’est extraordinaire !!! »
Yvapleuvouar fière : « Ben tiens !!! Toutes les femmes ont cette compétence, Merlin ! Sans elle, comment penses-tu que nous supporterions les gamins attardés que vous êtes tous ? »
Torkémana catastrophé : « Les femmes mentent… Dieu tout Puissant… Mais alors ?! Ce pourrait il que les servantes de la taverne du quartier Sud me mentent aussi lorsqu’elles me disent que j’ai une énorme bi… »
Minujupète passionné : « Etonnant… Mais comment pourrons-nous contourner le secret de la confession, rusée Ménestrelle ?! »
Yvapleuvouar la main levée : « Fastoche ! C’est Chatardante la Moniale qui vous entendra ! Vous pouvez y aller, elle a l’habitude et vu ses pratiques, elle est pas prête de vous balancer vous pouvez me croire !!! »
Torkémana les yeux exorbités : « Rhhhhaaaa… Chatardante la Moniale… Mon Dieu, donne-moi la force quand cette terrible épreuve sera terminée d’aller confesser à mon tour cette immonde pécheresse à grand coups de confessions puissantes dans sa béante cramou… »
Drouakomunhi qui retrouve des couleurs : « Tout ça c’est bien beau mais que va tu pouvoir leur raconter pour faire oublier l’échec de la mission elle-même, rusée Yva ? »
Yvapleuvouar sur un ton de conspiratrice : « C’est ça le plus beau… En fait, ce que je vais leur dire est très simple. Même pour vous… »

16) Whooouuuuouu y a personne ?!

C’est quand même fou !
Depuis qu’il a laissé partit les trucs, plus un seul autre truc n’est venu se promener dans son antre.
C’est extrêmement agaçant d’autant qu’il s’était préparé au mieux en remplaçant la plupart de ces pestes de fées-relais par des Abominations-relais et des Destructeurs-relais.
Le petit soucis mineur causé par cette sale habitude qu’ont les nouveaux relais à essayer de taper sur les autres morceaux de son dedans l’agace un peu mais leur férocité sans faille aide à oublier le pénible  tracas.
Il est justement en train de pincer le cervelet de deux Abominations un peu agressives quand déboule de la visite.

Chambellan mécontent : « Mais qu’est ce que t’as encore foutu, Légion ? »
Légion suspendant ses pincements : « Hé oh tu te calmes, la Capuche !!! Qu’est ce qui te froisse encore ? »
Chambellan un doigt accusateur tendu : « Ce qui me froisse ? Non mais tu te fous de moi ou quoi ? Y a plus un seul Truc dans les Abysses, mon pote : Queue dalle ! Nada ! Alors je voudrai bien savoir si c’est toi qui bouffe tout ou si ce sont ces truffons qui ne viennent plus, tu vois. »
Légion les tentacules levées en signe d’incompréhension : « J’y suis pour rien moi, je t’assure ! »
Chevalier Chtonien qui intervient : « BrrruuuuaaaabbbrroooopwetJEDIIIIIIIIIIIIIII ! »
Légion désignant le Chtonien : « Il s’arrange pas l’autre ! »
Chambellan ses yeux toujours fixés sur le Dedans de Légion : « Je t’ai déjà dit qu’il lui manquait une case alors change pas de sujet. T’as pas une petite idée de ce qui peut bien se passer des fois ? T’aurai croisé personne ? »
Légion tous les yeux au ciel : « Nous ?! Meuh non voyons… Tu m’avais dit de pas bouger, j’ai pas bougé. »
Chambellan dubitatif : « Vu la tronche de tes nouveaux relais, il a bien fallu que tu ailles les chercher, baratineur ! Ca remonte à quand ta dernière sortie ? »
Légion qui fait genre : « Oh ben quelques jours… »
Chambellan pas abusé : « Je suis certain que c’est toi qui a fait peur aux Trucs sans les bouffer mais j’ai pas de preuves. Pas encore… Mais si j’apprends que t’as déconné, tu vas avoir des ennuis, t’es prévenu ! »
Légion relevant sa gelée : « Tu me menaces, Capuche ? »
Chambellan ses chicots pourris serrés : « Parfaitement ! On a causé avec les Princes et on est en pétard, je te préviens !!! Si on a pas régulièrement des Trucs qui descendent pour se faire bouffer c’est rapidement le cirque ici et là ça commence à craindre sévère. T’as intérêt à rester dans ta grotte jusqu’à ce que de nouveaux Trucs arrivent ! »
Légion pas fiérot quand même : « Heu… Pis si y a pas de Trucs qui viennent ? »
Chevalier Chtonien : « BrrruuuuaaaabbbrroooopwetpwetJEDIIIIIIIIIIIIII ! »
Chambellan inquiétant : « Comme dis l’autre… Bruuuuaaaaabbbrroooo… Faudra bien qu’on vienne chercher un truc à bouffer ! »

Légion sent son Dedans qui se noue un poil en regardant le Chambellan quitter la caverne.
Tout seul, il se le poutre fastoche, le moche ! Par contre, s’il déboule avec les Princes et qu’ils n’ont pas abusés de la tisane, ils risquent de lui menacer sacrément l’Intégrité…

Mais où sont passés ces fichus Trucs ?!

Vu qu’on peut visiblement pas compter sur eux, Légion se dit qu’il a plutôt intérêt à trouver des alliés.
Et rapidement…

Prochain épisode : « Hibernia Powaaaaa » ou « Pourquoi les Luris mâles sont chauves »