10) Tu t’es vu quand t’as bu ?!

Boulet Gentil commence à en avoir ras le casque des ricanements et des mines faussement affligées.
Ca fait deux plombes qu’il décrit aux copains l’affrontement surréaliste dont il a été témoin et le moins qu’on puisse dire c’est que pour une fois il ne s’était pas gouré sur le résultat !
Bon… Il a bien rajouté deux ou trois trucs mineurs à l’histoire mais quand même, ça agace…

Pexeur Fou agitant en l’air ses deux bras : « Booouhhhouuu !!! Je suis la grosse Morve !!! Bouuuuuhhhooouuuu !!! »
Boulet méchant d’une voix de pucelle coquine : « Oh non ! Pas tes gros tentacules !!! Ou alors pas tous en même temps ! Oh et puis si, vas y,  grand fou ! »
Boulet Gentil boudeur : « Ouais c’est ça, faites les malins ! Un péril affreux menace les Abysses mais continuez à vous payer ma tronche, vous verrez bien quand la grosse Morve vous tombera sur la cafetière, tas de moqueurs ! »
Rôliste à Pro en aparté : « Tu en penses quoi, mon vieil ami ? »
Pro doucement : « Je pense qu’il s’est passé quelque chose… Franchement, Boulet Gentil n’a pas assez d’imagination pour inventer tout ça et on sait bien qu’il n’a pas assez de synapses sous le crâne pour que les drogues affectent son ébauche de cerveau défaillant ! »
Rôliste gravement : « Je partage ta conclusion. Maintenant notre soucis va être de parvenir à déterminer les informations exploitables. Un monstre informe qui coule comme de la mélasse passe encore… Mais qu’il fasse dix kilomètres de haut me semble douteux… »
Pro acquiesçant : « La couleur aussi… Rose à pois verts, ça fait pas très monstre je trouve… »
Touriste qui en remet une couche : « Ah mais taisez-vous ! Boulet Gentil, raconte encore le moment ou la morve prend la forme de la barrique de bière géante s’il te plaît ! »
Newbye pas en reste : « Ivrogne ! Nan !!! Boulet Gentil, moi je préfère le passage ou tu te dresses seul devant la morve et où elle s’écarte pour te laisser passer tellement elle a peur !!! Allez quoi ! »
Pro fataliste : « Bon… Ben je pense que le seul moyen va être d’aller nous rendre compte sur place. Nous allons devoir BIEN préparer la descente à l’avance pour éviter les rushs stupides à la Midgard ! »
Rôliste hilare : « Oula, Ami Pro !!! Comme te voilà présomptueux ! Retenir des Mids risque d’être bien plus difficile que d’affronter la Morve mystérieuse si tu veux mon avis ! »
Pro ennuyé : « Clair… C’est vraiment dommage qu’on ne puisse pas converser avec les Albionais pour une fois… Nous aurions probablement été capables en recoupant les deux sources de déterminer l’ampleur de la menace ! Chez eux, l’Ordre et la Sagesse semble régner et j’en viendrai presque à les envier sur ce coup ! »

Justement, au même moment, sur Albion

MiniJupète le Maître d’Armes, catastrophé : « Mes frères, l’heure est grave !!! En tant qu’officier, je ne peux tolérer que la réputation de l’église d’Albion soit entachée par les divagations de ce groupe de brebis galeuses qui se sont sans doute aucun adonnés à la boisson !!! »
Torkémana le Clerc, susurrant suavement : « Un châtiment exemplaire est de rigueur, frère Officier… La boisson conduit aux égarements, les égarements à la luxure, et la luxure a des pratiques sodomites avec des gadgets énormes et des litres de lubrifiants qui défoncent à la chaîne des trou du… »
Minujupète tempérant le Clerc qui s’est mis à sauter partout : « Certes, Certes, gentil inquisiteur ! Nous savons cela mais calme toi un peu, tu détrempes les tapis avec ta langue pendante ! »
Drouakomunhi le Paladin levant la main : « Et si ces hommes disaient simplement la vérité ? »
Yvapleuvouar la ménestrelle, torturant son instrument innocent : « Celui qui a dit, la Vé-ri-té, Iiiiiiiiiiil doit être exécutééééééééé… »
Torkémana le Clerc bondissant toutes griffes dehors : « PARFAITEMENT !!! L’Eglise aurait parlé de cette créature !!! Ce que l’Eglise n’annonce pas n’existe pas ! La Morve géante est une divagation au même titre que l’orgasme féminin, les implants mammaires aux mamelons hypertrophiés ou les pompes pour développer les birou… »
MiniJupète les yeux au ciel : « Merci gentil inquisiteur mais arrête de lustrer l’armure de mon défunt ancêtre Rouyékikouine le Preux avec ta bure… Ta position – enfin celle de l’Eglise – est claire. »
Drouakomunhi un poil buté : « Oui mais s’ils disaient la vérité quand même ? »
Torkémana les bras écartés et la mine faussement contrite : « Ah ben tant pis on les crame ! Ou va-t’on, je vous le demande, si on commence à vérifier les informations avant de cramer les Hérétiques ? On risquerait en faiblissant de donner aux gens l’accès au savoir, à la littérature, aux sciences… que sais-je ? Certains pourraient même DIRE que la Terre n’est pas plate comme une jeune moniale nubile aux tétons érectiles et dont les premiers poils pubiens soyeux…»
Merlinpinpin le sorcier qui était jusqu’ici resté à l’écart du débat : « On crame personne ! »
Torkémana qui se méfie du vioque à barbiche comme d’une cystite sournoise : « Ah ben pourquoi ?! On avait déjà acheté les fagots chez mon beau-frère Vérukikoul ! Y a des frais… »
Merlinpinpin ignorant le Clerc et reportant son attention sur MiniJupète : « Je connais bien Tronchenfonte, le mercenaire qui commandait ce groupe ! C’est une combattant droit et courageux qui n’est pas capable d’inventer une telle histoire ! »
Torkémana qui voit son pourcentage sur les fagots partir en fumée : « Droit et courageux, c’est pas une preuve ! Des droits et courageux cramés, y en a pleins les urnes funéraires ! »
Merlinpinpin qui se rapproche du Clerc, menaçant : « J’ai dit aussi qu’il était pas capable… »
Torkémana se demandant comment cette saleté de sorcier fait pour faire aussi peur : « Peuh ! L’homme est capable de tout ! Il EST tentation et stupre si l’Eglise n’y met pas bon ordre !!! Toujours capable de se détourner du confessionnal pour rejoindre en cachette une accorte femelle aux hanches pleines avec des fesses énormes et une gigantesque paire de nich… »
Merlinpinpin hurlant comme un beau diable : « PAS CAPABLE !!! PHYSIQUEMENT PAS CAPABLE !!! A cause de certains types que je ne nommerait pas qui se promènent à longueur de temps en chemise de nuit et qui défendent les mariages consanguins !!! Il n’est pas CAPABLE d’inventer cette histoire parce qu’il est plus con qu’un crachoir en fonte !!! C’est plus clair là ?! »
MiniJupète fatigué par tout ce cirque : « Si je te suis bien, puissant sorcier, nous devrions faire confiance à la parole d’un moitié-débile rendu crédible par sa propre stupidité ? »
Drouakomunhi étonné : « Mon cousin Tronchenfonte est un débile !!! Mais est-ce bien mon cousin au fait ?! Comme c’est amusant… Ah non, je crois que nous sommes demi-frères… Ah mais non, suis-je sot parfois, c’est mon oncle ! Ou ma nièce ?! Ah mince, vous m’embrouillez là… »
Yvapleuvouar à tue-tête : « J’t’embrouille, j’t’embrouille, j’t’embrouille l’écouuuuuute ! Je te brouille l’écoute, tu me broutes les cou… »
MiniJupète qui tape du gant sur la table : « Bon ça suffit !!! On va aller voir nous même s’il y a une grosse Morve dans les Abysses et pis c’est tout ! »
Torkémana catastrophé : « Qui ça « nous » ? Tu veux dire « nous » qui sont dans la pièce là ?! Ah mais ça peut être dangereux… »
Merlinpinpin avec un sourire cruel : « Mais non puisqu’il n’y a rien… »
Torkémana arrangeant : « Ouais mais des fois les voies du Seigneur sont impénétrables ! Ce qui n’est pas le cas des serveuses d’une taverne du quartier Sud qui sont de pures salo… »
MiniJupète se levant : « Assez causé ! Vous avez cinq minutes pour faire vos paquetages et on y va ! Et je veux pas de mots d’excuses du chanoine ou ce genre de trucs bidons sinon ça va chier dans l’ventilo, pouvez m’croire, mes gaillards ! »
Yvapleuvouar jamais en reste : « Gaillard d’avant, gaillard d’arrière, le bateau tangue, je rote ma bière… »
Drouakomunhi tout content : « Ca y est j’ai trouvé !!! C’est mon pôpa à moi Tronchenfonte !!! Ah ben non, c’est déjà celui de mon frère aîné… »
Merlinpinpin anéanti pour lui même : « Moi et ma grande gueule… J’aurai dû laisser faire… C’est vrai quoi, ça a un coté festif les bûchers… »

11) Fortuite rencontre

Crotte de Luri et peste bleue !!!
C’est pas le tout de grandir en béquetant les bestioles de la grotte mais c’est pas ça qui résout le problème des cerveaux relais…
Si Légion dispose maintenant d’un tas de cervelles, il s’aperçoit de l’importante primordiale de la qualité.
Déjà avec les Tomtes, il était pas gâté mais alors maintenant, il se retrouve avec des morceaux de son Lui qui sont gérés par un souriceau agoraphobe qui s’enfuit avec son morceau de Lui dés qu’on sort d’une galerie de plus de dix centimètres de diamètres, une belette albinos nymphomane qu’il n’ose même plus aller visiter tellement elle fait des choses étranges avec son Lui et un caillouvore obèse qui passe son temps à ingurgiter des rochers entiers et donne à Légion un cul de plomb minable et l’empêche de sortir de sa caverne..

Et dire qu’il a trié en plus !
Ce sont les moins pires…

Quel dommage d’avoir laisser partir les trucs en fer !
Ils avaient pas l’air d’avoir inventé le teinture à détecter le fufu mais ça aurait été royal quand il voit de quoi il dispose…
Légion est tellement déprimé qu’il ne réagit même pas à l’arrivée de deux nouveaux  trucs vachement gros et qui puent drôlement dans tous ses nez.
Il sort de sa rêverie quand le premier truc qui pue et qui porte une capuche pour cacher sa sale gueule s’adresse à lui :

Chambellan : « T’es quoi, gros glaire ? Et qu’est ce que tu fous à trimballer ta viande chez nous ? »
Légion sûr de son coup après l’impact sur les Tomtes : « Je suis Légion, capuche qui pue ! Prosterne toi ! »
Chambellan peu impressionné : « Je préfère pas, j’ai de l’arthrite au genoux gauche ! Dis donc le Glaire, ça va tu te fais pas chier ! Tu déboules peinard et tu t’installes en bouffant toutes les bestioles sans demander si la caverne est pas déjà à quelqu’un ! »
Légion surpris : « Ben j’ai demandé à ceux que j’ai bouffé mais ils sont un peu nœud et ils comprennent rien ! C’est que je dois devenir Maître du Monde rapidement alors j’ai pas fait trop gaffe je t’avouerai ! »
Chevalier Chtonien qui intervient : « BrrruuuuaaaabbbrroooopwetJEDIIIIIIIIIIIIIII ! »
Légion amusé : « Qu’est ce qu’il dit ton pote ? »
Chambellan regardant le Chtonien : « Ah lui ?! Je sais pas. Je comprends rien de ce qu’ils racontent lui et ses potes. Il a pas tout son compte si tu veux mon avis… »
Légion complice : « Merci pour le tuyau… J’allais le bouffer pour avoir un nouveau cerveau relais mais j’ai déjà mon quota de golios dans mon dedans alors ça va bien ! Toi par contre, je vais te bouffer, je me sentirai moins seul ! »
Chambellan l’air navré : « Je t’arrête tout de suite ! Ca aurait été avec plaisir mais ça va pas être possible là… »
Légion déçu : « Non ? Ah ben pourquoi donc ? »
Chambellan doctement : « Simplement parce que je suis une des figures du Panthéon des Abysses et que si tu me bouffes, je repoperai plus tard quand même et que t’y peux rien ! »
Légion catastrophé : « Ah mais c’est nul ça !!! Et c’est pareil avec les trucs en fer ? »
Chambellan désolé pour Légion : « Pareil ! Même si tu les bouffes, ils resteront pas longtemps. Dés que leur Dieu s’aperçoit que tu les a croqué, il les ramène sur leur Royaume à la mords moi la capuche et ils reviennent te gonfler un jour où l’autre. C’est des gros masos, tu peux me croire… »
Légion songeur : « T’es sûr ? J’avais bouffé une truc bleue qui couine et elle restait dans mon dedans pourtant… »
Chambellan pensif : « C’est un fait nouveau mais très intéressant ! Possible que MEME le Dieu de ta truc bleue qui couine en avait marre de la supporter et avait décidé de la laisser dedans toi ! »
Légion acquiesçant de son devant : « Ca doit être ça ! Même moi je l’ai régurgité tellement c’était une pénible… Et pourtant je suis pas encore un Dieu ! Ah ben c’est pas cool ce que tu me dis là tu sais… Comment je vais faire pour mes cerveaux relais moi ? »
Chambellan apaisant : « Je vais t’envoyer des bestioles mineures mais pas trop débiles et ça fera l’affaire ! Depuis que je sais que tu veux être le Maître du Monde et pas un nouveau squatter des Abysses, je veux bien t’aider ! »
Légion rassuré : « Merci t’es une capuche sympa toi ! Bon ben je compte sur toi alors ! »
Chambellan souriant : « No problemo, le Glaire ! Et pis quand tu auras bouffé suffisamment de cerveaux relais, on ira s’en jeter un chez les Princes ! Tu verras, c’est des Monstres marrants même si celui de Midgard est un peu porté sur la tisane et a tendance à se la jouer un peu… »
Légion agitant un tentacule : « Bon ben à plus alors, Capuche ! »
Chambellan secouant sa capuche : « Tcho, le Glaire ! »
Chevalier Chtonien : « BrrruuuuaaaabbbrroooopwetpwetJEDIIIIIIIIIIIIII ! »
Chambellan mettant une calotte derrière le casque du Chtonien : « Oh toi la ferme et avance, abruti ! »

12) Mais j’vous jure !!!
 
Boulet Gentil glapit une fois de plus : « C’est vrai enfin !!! J’étais sur la corniche là haut, les Albionais étaient ici et la grosse Morve là et ici et là et partout derrière !!! »
Boulet méchant singeant Boulet Gentil : « Gnagnagna… Plus menteur qu’une Ombre, ce mec ! Même la tête dans les cabinets, il continue à dire que l’air est pure… »
Boulet Gentil décomposé : « C’était là… J’vous jure… »
Pro apaisant : « Je connais bien cette grotte ! Je confirme quand même que la galerie du fond n’existait pas à ma dernière descente… »
Pexeur Fou désignant le plafond : « Y a pas dix kilomètres de haut !!! C’est un mytho s’tout ! »
Boulet Gentil avouant : « Ouais bon j’avais un peu exagéré la taille peut être… »
Newbye déçu : « Ah bon ? Et pour la masse de Morve qui s’ouvre devant toi en tremblant de peur aussi ? »
Boulet Gentil explosant : « OUAIS AUSSI ! Je me suis taillé comme une grosse ruine en fufu tellement ce truc me faisait flipper ! »
Rôliste songeur : « C’est déjà plus crédible… Donc il s’agirait d’une masse informe d’une dizaine de mètres et qui tape sur les gens avec des tentacules garnies de trucs qui font mal. On avance…»
Touriste de très loin : « Allô Midgard, on a un problème… »
Pexeur fou qui se retourne : « Heu t’es ou Touriste ?! Je te vois pas. »
Touriste sérieux : « Je vous ai paumé depuis longtemps déjà. C’est à cause de mon écran. Il est tout rose… »
Pro aidant : « Vérifie tes contrastes et… »
Touriste pressé : « Les contrastes sont bons ! Je bouffais un malabar et j’ai fait une bulle énorme, c’est tout. Ca fait dix minutes que j’essaie de décoller la gomme qu’a pété partout mais ça accroche à mort. Par contre j’ai pu voir passer des Albs grâce au coins gauche que j’avais nettoyé. Et je crois qu’ils vont vous débouler sur la frite, les copains ! »
Rôliste reconnaissant : « Merci, englué ami ! Bonne chance dans ton combat contre le Malabar farceur, nous allons recevoir les Chevaliers de la perfide Albion comme ils le méritent ! »
Pexeur fou décontenancé : « Ah bon ? On va pas leur cogner sur la tronche ! »
Pro mettant sa main sur l’épaule effondrée de Pexeur : « Mais si voyons… Puisque c’est des beignes qu’ils méritent comme chacun sait ! »
Pexeur Fou rassuré : « Ouf putain vous m’avez fait peur là ! Comment je flipperai si je devais fricoter avec des types en jupe j’vous jure…

13) C’est pas gagné !

MiniJupète peinant çà garder son calme : « Tu trouves où tu trouves pas cette fichue caverne, Droua ?! T’as pourtant discuté avec ton père, non ??? »
Drouakomunhi tout surpris : « Ah bon ?! Quand ça ? Papa n’est plus décédé ? »
MiniJupète étonné : « Vous avez quand même fait cramer Tronchenfonte sans m’avertir ?! »
Torkémana joyeux : « Ah non mais ça peut s’arranger ! Le versement initial sur les fagots ayant été avancé par mes soins… »
Drouakomunhi débonnaire : « Pardon ? Tu parlais de mon cousin au deuxième degré par alliance Tronchenfonte, Mini !!! Ah mais bien sur qu’on a parlé ! Ce que tu es taquin parfois t’avoueras ! J’ai eu peur que Papa soit revenu d’entre les morts comme ma tante la moniale BuritaYfayo qui hante depuis l’aile sud du grand donjon… »
Yvapleuvouar la ménestrelle réveillant tout le monde : « Perduuuuuuuuuuus, ils étaient Perduuuuuuuuuuus et se sont aperçuuuuuuuuus qu’il l’avaient dans le c… »
Torkémana tapant du poing : « Bon on a cherché, on a pas trouvé, on va se rentrer et on fait une flambée ! »
Yvapleuvouar scandalisée : « Mais heu !!! c’est moi qui fait des vers, occupe toi de ta bure, le frustré du schmurtz ! »
Torkémana rouge de rage : « Toi la Messaline aux cuisses finement galbées et à la bouche pulpeuse faite pour tailler d’immondes et juteuses pi… »
MiniJupète définitif : « Personne ne va nul part tant que je commande ! »
Drouakomunhi du coté de MiniJupète : « Le chef a raison ! Bon on va où, chef ? »
MiniJupète qui sent que son heaume lui pèse : « Mais c’est toi qui est censé nous guider, bougre de dégénéré !!! »
Merlinpinpin désignant un entrée obscure non loin : « Ici ! C’est ici !!! Je sens quelque chose qui émane de cet endroit ! »
Drouakomunhi sur ses gardes : « Oui c’est vrai, il y a comme une odeur… »
MiniJupète gêné : « Bon ça va, on va pas en faire un plat. Je supporte pas les poireaux et vous plaignez pas parce qu’à l’intérieur de l’armure c’est encore pire ! »
Merlinpinpin concentré: « Je sens LE MAL ABSOLU !!! »
MiniJupète les yeux au ciel : « Exagérons rien non plus, c’est naturel les poireaux… »
Merlinpinpin toujours les yeux fermés : « …et je sens aussi la présence de MIDS !!! »

Tout le monde dégaine armes et prépare les sorts en un instant, prêt à l’affrontement.

14) Oh la belle bleue !!!

Légion adore les beaux spectacles !
Alors qu’il est peinard sur le chemin du retour après une sortie chez les Princes, voilà t’y pas qu’il tombe sur deux bandes de trucs qui se tapent sur le chignon avec une belle enthousiasme.
Vas y les jolis couleurs qui font des bruits rigolos et les gros coups d’épées sur les casques lourds.
Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne s’économisent pas les petits Trucs !!!
Il applaudit de toutes ses tentacules et s’installe peinard sur son dedans de derrière.
Ca lui fait du bien une petite pause en plus…
C’est des sacrés clients les Princes ! La moitié de ses relais cerveaux sont bourrés comme des coins et ça titube un peu dans le dedans, faut bien l’avouer !
Purée les gueules de bois qu’il va se ramasser demain, ça va donner ! C’était un peu l’embuscade et il les soupçonne de l’avoir un poil bizuté.
Mais ils sont bien marrants même si le Prince de Midgard a effectivement une gueule à bouffer des Drakes !
Faut tout le temps qu’il ramène sa science, le prétentieux !!!
Légion se promet de lui tarter le citron quand il aura machouillé le contenu de trois ou quatre autres cavernes pour lui apprendre à se tenir devant le futur Maître du monde.
Faut savoir garder sa distance avec le petit personnel sinon on se fait bouffer !!!
Tu donnes un tentacule et il te chope un morceau du Dedans de Toi, c’est bien connu !

Attends aussi qu’il remette la gelée sur le Chambellan, tu vas voir !
Ce nuisible lui a envoyé des fées comme cerveau relais…
Ces garces passent leur temps à tout sauf à s’occuper de faire leur travail !
Et vas y que ça cause de robes et de teinture… Et que je me suis froissé une aile… Et que j’ai une paille quelque part…
C’est plus Légion, c’est le dernier salon où l’on cause !!!
Il demande des bestioles méchantes et vicieuses et voilà ce qu’on lui refile.
Bonjour l’arnaque tiens !
Pis va compter sur les deux débiles de Tomtes !
Comment ils paradent devant les gonzesses, le duo d’idiots !
Il faut systématiquement leur pincer le cervelet pour les faire bosser maintenant.
Ah non franchement, c’est dur la vie de Maître du Monde et si Légion avait su, il aurait fait autre chose !

Il reporte son attention sur les excités.
Il n’y en a plus que deux debout : un vioque tout maigre avec un grand chapeau rigolo qui lance de la lumière et un tout petiot barbu tassé dans un vêtement en ferraille qui essaie de lui cogner dessus.
Tous les autres sont avachis somme des guenilles et baignent dans leur sang.
Trop super le Dedans des Trucs !!! Y a pleins de morceaux géniaux quand on regarde bien !
Quel dommage de ne pas pouvoir les bouffer et les garder quand même !
Ils ont des supers tronches et ça changerait sûrement de ces boulets de pétasses qui lui saoulent le dedans à longueur de journée…

Tiens, le vioque fait un signe au petit barbu ?!
Ah ben non, ils ne se tapent plus dessus !!!
Légion se remet à les encourager de toutes ses tentacules mais voilà t’y pas que les deux Trucs se mettent à cavaler comme des trucs bleues !
Ben ils se sauvent sans finir la bagarre…

C’est bien la preuve qu’on peut pas non plus compter sur les Trucs, ça !
La prochaine fois, Légion les écrabouillera au lieu de regarder et ça les matera.
Mais pour le moment il va falloir s’occuper de son dedans :ces garcettes de Fées viennent de convaincre les Tomtes qu’il faut organiser un syndicat dans son dedans et négocier les horaires de Relais…
Y a des cervelets qui vont couiner, ça c’est clair !!!

Prochain épisode : « Alliance désepérée » ou « C’est pas possible, Il est plusieurs !!! »