Mon dépucelage en RvR, épisode VII – les profils de joueur : "le Soloteur" » ou « Putain mais me suis pas j’te dis, tu vas m’faire repérer !!! »

Maintenant que les classes de commandement sont « soldées », attaquons nous aux autres acteurs du RvR.
Histoire de couper un peu avec la notion de groupe que nous reprendrons au travers du Héros, jetons donc un œil attentif à ce profil atypique qu’est le Soloteur

D) Le Soloteur où « Après moi le déluge !!! » :

(Ndl’A
: Bien que ça finisse par faire perroquet, j’explique rapidement les raisons qui m’ont amenée à circonvenir cette classe. Je m’étonnais avec Halaguena de n’intégrer que très rarement des groupes  incluant des fufus au Val de Quartz. Considérant qu’une fois de plus les Assassins et les Chasseurs étaient laissés de coté comme je l’avais trop souvent constaté en donjon, je m’excitais toute seule en beuglant après mes compagnons comme une teigne devant tant d’injustice. Je me suis trouvée toute conne lorsqu’ils m’ont fort gentiment calmée en m’expliquant que cette mise à l’écart n’était pas de leur fait mais un choix pur et simple des intéressés. Lorsque Chieuse Grave est arrivée en RvR, j’ai pu enfin mieux comprendre cette étrange motivation…)

Mais qui est le Soloteur ?

Le Soloteur en RvR est pour une fois dépendant de la classe de personnage avant d’être une résultante d’un comportement de joueur.
J’entends pas là que pour soloter, il ne suffit pas d’en avoir envi mais il faut déjà pouvoir le faire…

Du fait de la configuration et des règles du RvR, un personnage solitaire a par définition autant de chance de survivre à la simple descente de son TP natale qu’un sympathique ménestrel de reprendre avec entrain les grands standards des « Sex Pistols » face à un public de Trolls Berserkers.
Et encore…

Nous en avons déjà longuement débattu précédemment : pour la grande majorité des intervenants, le groupe c’est la clef du succès.
Au plus le groupe est important, au plus les chances de victoire se concrétisent.
Le seul bémol à cette notion - somme toute basique - viendra du commandement mais je ne vais pas refaire le procès des Charlots et l’apologie des Leaders (et des Serpates, oui, oui…) .

Le RvR c’est un peu l’histoire du troupeau de brebis dans les Pyrenées : Un troupeau (les joueurs ), un berger (le Leader ), des chiens de berger (les fufus groupés ) et… DES LOUPS (nos Soloteurs ) !
Si une brebis s’écarte du troupeau pour faire un petit pissou discret ou rattacher ses bretelles d’armure, elle prend le risque de se faire piler la couenne par les Soloteurs qui n’attendaient que ça.

La parabole du loup est idéalement adaptée au Soloteur qui est :
1) patient
2) rusé
3) efficace
4) mobile
5) discret

Avec une importance tout particulière pour le 5ème point…

Pour ces raisons, le Soloteur est donc un furtif avant tout.

NB : j’ai rencontré sur Midgard quelques Skalds particulièrement performants et surtout dégouttés de l’issue d’une soirée catastrophique – ça arrive – qui finissaient par soloter de dépit et profitaient de leur vitesse infernale pour harceler avec succès l’ennemi.
Pour autant, si la technique marchait un temps, je précise qu’elle ne les sauvait pas pour autant des assauts des fufus ennemis…

Pourquoi devient on Soloteur ?

Cette question est ambiguë a plus d’un titre car elle renvoie cette fois ci au joueur derrière l’avatar.

Une partie des joueurs que j’ai pu interroger (et surtout qui m’ont répondue autre chose que « keske ç peut t’fout ?!… » ) solotaient en réaction à des comportements parfois déplorables qu’ils s’étaient vus  infligés en donjon : les furtifs - assassins ou chasseurs – y sont bien souvent malheureusement considérés comme des quantités négligeables et resteront sur la touche au profit de toute autre classe présente.

Le même furtif en RvR se fiche pas mal de ceux qui l’ont jadis laissé de coté et il apprécie assez de planter au TP la masse d’andouilles fébriles et tremblantes qui se serre les uns contre les autres et couine pathétiquement pour organiser les groupes au mieux.
Il n’a pas besoin d’eux cette fois ci.
Il les voit quand eux sont aveugles.
En RvR, le Soloteur a le pouvoir de faire peur et il est bien décidé à l’utiliser.

Le groupe de bras cassés habituel fraîchement téléporté, les groupes s’organisent…
 
Pro qui invite les copains à grouper : « T’as un problème visiblement, Boulet méchant L’ « invite » n’a pas l’air de fonctionner. Tu devrais déco/reco, ça arrive parfois. »
Boulet méchant cassant : « La commande marche très bien ! »
Pexeur Fou trépignant d’impatience : « Ben alors magne un peu, tranche de Brie ! Il reste plus que toi et à nous les RP !!! »
Boulet méchant hautain : « Ben Justement non ! A MOI les RP !!! Si vous croyez que je vais m’emmerder à me traîner à Quartz avec la bande de busards que vous êtes alors que je peux soloter, vous rêvez des genoux, tas de guenilles ! »
Newbie abasourdi : « Mais on est une équipe, Boulet méchant On a toujours pexxé ensembles jusqu’ici ! Bon à part Touriste qui n’est pas là de temps en temps d’accord mais… »
Boulet méchant venimeux : « Mais quoi ? Tu crois que je te supporte de gaieté de cœur, Newbie ? Y a qu’un gros maso comme Pro pour arriver à t’imposer en groupe ! Tu veux vraiment que je te dise ce que je pense de chacun d’entre-vous… ?! »
Rôliste amusé : « J’avoue être assez intéressé pour ma part, Messire Boulet Méchant… D’autant qu’après les passage par les Vaux, il vous sera nécessaire de retrouver un groupe pour pexxer… »
Boulet méchant pas assez idiot pour ne pas sentir le vent tourner : « C’est pas ce que je voulais dire ! C’est seulement que CERTAINS sont vraiment des gros nuls, quoi ! »
Pexeur Fou peu concerné : « Ah ça, j’discute même pas ! T’es même en tête du peloton, tachon ! Si tu veux soloter, moi j’te donne ma bénédiction ! »
Touriste qui vient de se matérialiser mystérieusement après tout le monde : « Bénédiction ?! Naaannnnn… Boulet méchant se marrie ? C’est qui la victime ? »
Newbie toujours triste : « Non c’est pas ça. Il jouera pas avec nous à Quartz ? »
Touriste enchanté : « Trop cool ça ! C’est qui que je dois remercier ? »
Pro logique : « Bon on va pas en faire un fromage, les gars ! Chacun est libre de faire ce qu’il entend et si Boulet méchant souhaite soloter un temps, je lui souhaite bonne chance ! »
Pexeur Fou soudain conscient de l’impact possible sur l’XP : « Attends ! Il pourrait quand même grouper, merde ! On pull ce trouillard depuis 20 levels et maintenant qu’il devient utile, il se tire au lieu de scouter ! »
Rôliste fataliste : « C’est un choix, ami Pexeur ! Nous avons réchauffé une vipère en notre sein, il n’est donc pas surprenant qu’elle nous morde lorsque l’occasion lui est donnée de révéler sa nature pestilentielle au grand jour ! »
Newbie toujours pas remis : « Bon enfin heureusement qu’il y a quand même Boulet gentil pour scouter ! »
Boulet gentil explosif : « OUAIS BEN JUSTEMENT !!! Moi aussi je veux soloter !!! Pourquoi donc que tu m’as même pas proposé à moi de venir soloter avec toi et de laisser les autres ? »
Boulet méchant définitif : « Paske t’es trop nul et t’es trouillard ! »
Boulet gentil piqué : « Pffff toi aussi t’es un gros trouillard d’abord ! »
Boulet méchant aux anges : « C’est vrai je l’avoue. Mais moi je suis bon… Et en RvR, être bon ET lâche, c’est une arme pour un furtif ! Par contre se traîner une ruinasse dans ton genre c’est une croix… »
Boulet gentil pesant pragmatiquement le pour et le contre et ignorant superbement Boulet méchant : « Bah moi aussi je suis bon. Tiens la preuve : je reste les amis, flippez pas ! C’est pas que vous soyez des terreurs mais vu que je me suis plus ou moins engagé à puller les nulos que vous êtes, je vais pas vous laisser tomber quand vous avez une fois de plus besoin de moi ! »
Pexeur Fou pas convaincu : « Ca va donner. Vu que pour scouter, faudra que Boulet gentil soit devant, on va devoir avancer à reculons ! »
Touriste fort à propos : « Je fournis les rétroviseurs ! »
Boulet méchant pas rancunier : « Bon j’y vais ! A partir de maintenant, vous aurez de mes nouvelles uniquement dans votre encart d’information, bande de gros noobs ! Préparez-vous psychologiquement à voir mon nom illuminer vos écrans pendant vos minables retours TP !!! »
Rôliste pointant un doigt vengeur sur la silhouette de Boulet méchant qui s’éloigne : « La justice de Thor frappera l’impie qui abandonne bassement ses compagnons de lutte jusqu’à ce que hyènes et chacals se repaissent de sa carcasse horriblement mutilée et fumante !!! »
Pro logique : « Pour Thor, je suis pas sur… Par contre, pour ce qui est des Luris et des Sarazin, c’est plutôt probable. C’est pas une bonne idée de se fâcher et de partir avant d’être buffé… »
Newbie tout affolé : « Mince c’est vrai ça !!! Je le rappelle !!! »
Pexeur Fou abattant sa main calleuse sur l’épaule de Newbie et affichant l’ensemble de ses grandes ratiches jaunies par le trop pleins de bière : « Laisse. S’il est aussi bon qu’il le pense, il s’en tirera… »
Rôliste posant à son tour sa main sur la seconde épaule de Newbie qui plie un peu plus sous tant de viril démonstration : « Et s’il ne s’en tire pas, il reviendra… »
Boulet gentil abattant ses deux mains sur la tête de Newbie pour ne pas être en reste : « Et s’il revient, il le paiera ! : »
Touriste cherchant à poser lui aussi fraternellement sa main sur Newbie avant de constater que l’enthousiasme de Boulet gentil l’a proprement assommé  : « Je fournis les bâtons ! »

Fort heureusement tous les Soloteurs ne sont pas des revanchards d’autres vont décider de s’isoler uniquement par pragmatisme car grouper implique de partager les RP.
Ainsi, certains Soloteurs ne grouperont pas uniquement pour éviter de voir le fruit de leurs kills « leeché » par les autres membres.
Dans ce cas précis, tout est question de mentalité et c’est une position très défendable dés lors qu’on accepte les possibles conséquences qui peuvent en résulter comme nous le verrons plus tard.

Une dernière motivation à devenir Soloteur : le FUN !
Se retrouver TOUTE SEULE et en marge de l’action, seulement focalisée à trouver une cible, à l’approcher puis à la tuer en survivant est une sensation que je n’ai pu avoir qu’avec le Soloteur.
Non pas que le RvR en groupe soit moins exaltant, loin de là car on bénéficie du stress des autres et l’on fait partie d’un tout, mais c’est tout simplement différent.

Tourner lentement en se rapprochant d’une proie tranquillement assise et récupérant en toute quiétude vie et endurance est un vrai bonheur.
Se retrouver nez à nez avec un autre Soloteur qui attendait tout aussi patiemment qu’une andouille dans notre genre morde à l’hameçon amène une poussée d’adrénaline à faire disjoncter un pacemaker.
Frapper le petit sournois avant qu’il ne nous frappe n’est plus alors qu’une question de survie et on frôle l’apoplexie !

Cette partie d’échec virtuel est un véritable bonheur : personne pour vous épauler, personne pour vous relever.
Et force est d’avouer que si en plus la victoire vient à nous sourire, on est pas qu’un peu fier, crénom d’Odin !

Comment joue le Soloteur ?

C’est fondamentalement fonction de sa spécialisation.
Là ou l’archer harcèle habilement et à bonne distance la masse des combattants, l’assassin au sens large achève les proies déjà affaiblies et décime les arrière-gardes.

En fait, grâce à cette formidable possibilité qu’il a d’être invisible pour l’ensemble des joueurs présents, le Soloteur dispose d’une palette de choix tout à fait appréciable.
Là ou le RvR en groupe amènera fatalement au choc de groupe (passons sur les massacres d’isolés malheureux qui mettent en jambe mais n’apportent pas vraiment l’excitation…), le Soloteur pourra passer sa soirée à varier les plaisirs, intervenant épisodiquement dans les mêlée puis retournant chasser des proies isolées à sa convenance.

Il pourra même s’essayer à une orientation qui a  tendance à se développer : la chasse au Soloteur

Quoi de plus terrible pour le Soloteur classique que de se trouver confronté à deux furtifs opérant en binôme et dont la principale occupation joyeuse et justement de débarrasser les vaux de son espèce ?!

Pour m’être régulièrement pris sur la figure (et ailleurs) les vilaines lames de deux lurikeens aussi teigneux que mortels durant une soirée entière, il faut bien avouer que ces duos de fufus sont l’ultime cauchemar du Soloteur.

Certes le Soloteur lassé de servir à son tour de proie peu consentante peut décider à son tour de grouper avec un autre furtif pour calmer les nuisibles.
Ca marche fort bien et la surprise comme l’espoir changent de camps au moins durant les premières retrouvailles !
Mais il n’entre alors plus dans les critères qui sont la base du texte actuel

N’allons pas pour autant croire non plus que le Soloteur, tout fébrile et grisé par ses succès et sa partielle impunité visuel, va s’attaquer n’importe comment à n’importe qui dés lors qu’il a réussi son approche à pas de velours…

L’image des Brebis est à pondérer si la cible est un Guerrier bardé d’acier par exemple car la survie du Soloteur en RvR dépend intimement de sa capacité à conclure vite et à fuir intelligemment avant que la cible n’est l’occasion de rameuter ses amis.
Une cible qui encaisse comme Terminator et s’avère plus gavée de points de vie qu’un matou en début de carrière n’est pas un choix judicieux et le choix de la victime est au moins aussi important que la façon dont on l’aborde ensuite car le bon Soloteur est celui qui survit à l’assassinat.

Pourquoi ?
Et bien parce que cette classe de joueur en RvR qui a choisi de s’affranchir du groupe aura obligatoirement…

Un prix à payer ?

Le Soloteur n’est pas à confondre avec un furtif de groupe qui va aller scouter pour les autres, ne l’oublions pas.
Un éclaireur furtif  est un membre actif et apprécié de la communauté qui apporte un réel avantage stratégique à ses amis, normal donc qu’il profite aussi de leurs compétences et de leur aide.

Le Soloteur non.
Dés lors, qu’il choisit d’être un solitaire, il doit aussi accepter les aspects négatifs de sa décision car pas plus sur DaoC qu’ailleurs on est en droit d’obtenir le beurre et l’argent du beurre (voir le derrière replet de la crémière).

Un vrai Soloteur demande gentiment des buffs mais ne les exigera pas : il sait que les classes de soutien sont responsables de leur groupe et qu’elles ne disposent pas d’une capacité de concentration qui permet forcément d’alimenter les éléments « extérieurs ».
Un vrai Soloteur n’intervient que rarement – parfois pas du tout – sur le CC ami, si tant est même qu’il y soit référencé.
Et certainement pas pour demander un « rez ».
Pas plus pour annoncer vaniteusement ses « kills »…

Concédons le, le Soloteur est plutôt mal aimé des autres classes.
Elles sont OBLIGEES de rester ensembles pour être pleinement efficaces, pas lui.
En outre, il y a des soirs où tel ou tel royaume se retrouve apparemment numériquement minoritaire en RvR avant de s’apercevoir en fait qu’il y a une pléthore de furtifs qui solotent et n’envisagent pas de grouper.
Peu concernés par la liberté individuelle, certains joueurs « de groupe » en ressentiront une réelle frustration qui peut aller jusqu’à la colère à l’égard des Soloteurs ou des binômes de fufus.

Pas grave car de toute façon, le Soloteur s’en fiche.
Soit par choix, soit à cause du comportement qu’on lui a maintes fois infligé, il est habitué à ce genre de réaction.
Et ces grognons qui le conspuent sont souvent ceux là mêmes qui l’avaient jadis éconduis en donjon…

Il demeure plus que tout un solitaire qui s’assume et qui respecte les règles qu’il s’est lui même fixé.
Ou alors il n’est pas un Soloteur mais plutôt un Soloté.

Ou plus simplement un GROS Boulet

Boulet méchant sur le CC amis de l’équipe de choc habituelle… : « Ca se passe bien les gars ? »
Pro plutôt surpris : « A vrai dire ça va pas mal, oui ! Boulet gentil assure comme une bête ! »
Boulet gentil conscient de son nouveau rôle déterminant : « Ouais et c’est pas grâce à toi je te le rappelle !!! Heureusement que je n’ai pas joué le perso comme certains que je ne nommerai même pas  paske les autres seraient mal sans moi si tu vois ce que je veux dire, grosse fûmelure !!! »
Pexeur Fou plus nuancé : « J’y crois pas !!!! On a carrément été obligés d’accoucher ce trouillard aux forceps pour qu’il consente à jouer les éclaireurs et le voilà qui fait la Star… »
Rôliste conciliant : « Nul besoin de rappeler les conditions puisque le résultat demeure ! Convenons quand même que le Seigneur Boulet gentil s’acquitte de sa tâche avec un panache qu’on ne lui aurait jamais prêté jusqu’ici ! »
Pexeur Fou peu conciliant : « Mouais… On m’ôtera pas du crâne que c’est quand je lui ai dit que je le butterai moi même s’il se sauvait une nouvelle fois au lieu de scouter que ça l’a un poil motivé… »
Newbie positif : « En tout cas il assure de la mort !!! Il indique vachement bien les endroits ou les ennemis sont et se retire toujours avant d’être repéré !!! »
Boulet gentil décidé à ne pas voir son image ternie par un malentendu : « Uniquement pour conserver l’effet de surprise !!! Sinon tu verrais le massacre ! Mais bon, je me contrôle : le groupe avant tout »
Pexeur Fou en plein cauchemar : « S’ki faut pas entendre !!! »
Touriste qui se perd peut être mais n’oublie rien : « C’est sympa de prendre de nos nouvelles, Boulet méchant, mais tu veux quoi au juste ?! »
Boulet méchant évasif : « Je m’demandais seulement dans quel coin vous étiez… Voir si j’pouvais aider… »
Boulet gentil résolu à ne pas devoir partager sa gloire aussi facilement : « Toi ??? Aider ??? Meeuuuhhhh tiens bien sur !!! La seule chose que tu donnerait à un mendiant c’est la grippe – et encore j’suis même pas sur ?! – et tu voudrais nous faire croire que tu veux nous AIDER ?! »
Pexeur Fou renchérissant : « Décidément c’est la soirée des miracles vu que je suis d’accord avec l’autre piqué ! Dis ce que tu veux et nous prends pas pour des trépanés, vilaine teigne ! »
Boulet méchant se dandinant d’un pied sur l’autre : « Ben j’me dis seulement que le jeu en groupe c’est quand même vachement plus fun quoi ! »
Pro basique : « Et qu’accessoirement ça paie plus aussi ! »
Rôliste appuyant un grand coup là ou ça fait mal : « … surtout quand on ne SAIT pas soloter ! »
Boulet méchant retrouvant sa nature profonde : « Oh tu t’calmes, trouduc’ ! J’ai assuré comme une bête mais là je fatigue un peu c’est tout ! »
Newbie coquin : « C’est vrai que tu nous avais bien dit qu’on aurait de tes nouvelles dans notre encart d’information… On a pas été déçus… : »
Boulet gentil sonnant l’hallali : « Hin hin hin !!! Ah ça, on peut pô dire ke t’es passé inaperçu !!! « Boulet méchant a été tué par trucmuche » ou par machinchose… Ca arrêtait pas !!! J’aurai pas voulu être à la place de celui qui dressait une liste ! »
Touriste piteux : « Valait mieux pas ! Moi j’ai fait une capture écran à chaque fois pour garder une preuve et ça m’a saturé mon disque dur ! »
Pro plutôt surpris : « Ah bravo ! C’est donc ça ta dernière déconnexion !? Ca t’apprendra à jouer les tordus, Touriste ! »
Pexeur Fou tout sourire : « N’empêche que moi j’ai bien aimé « Boulet méchant a été tué par UngroNul ! »
Rôliste pensif : « Ah tiens voyez comme c’est amusant ! Moi c’est « par Mitandautre » qui m’a fort diverti ! »
Newbie excité : « Nan ! « Par Bontédâme » était le plus adapté ! »
Pexeur Fou levant la main : « Bon on arrête paske si on doit tout les lister, on pexera pas avant la Saint Glinglin ! Donne ta loc et on vient te rezer maintenant que t’as appris l’humilité ! »
Pro reformant les rangs : « On se regroupe les gars ! Vous faîtes quoi encore là ? »
Touriste fébrile : « Oui, oui ! Juste une seconde, Pro ! Chose promise, chose due : je vérifie bien que j’ai un bâton pour tout le monde !!! »
Boulet gentil atteint d’une crise de chevillite aiguë qui vient de faire voler ses bottes de cuir en éclats : « Allez y les noobs… Ce pauvre nul vous servira d’éclaireur… Je vais aller soloter un peu histoire de montrer à l’ennemi que Boulet gentil « la légende vivante de Midgard » est de retour ! »
Pexeur Fou qui n’en croit pas ses yeux en voyant Boulet gentil s’éloigner d’un revers de cape dédaigneux : « Pour qu’elle soit de retour faudrait déjà qu’elle soit venue avant, la Légende !!! J’t’en ficherai moi… »
Pro apostrophant Boulet gentil bruyamment : « Mais attends voyons !!! Si tu pars comme ça tu vas te faire ramasser !!! »
Boulet gentil déjà loin : « Ahahahah !!! Pas la peine d’essayer de m’arrêter, perceptibles guenilles ! Votre pitié pour l’ennemi est une faiblesse que je ne connais pas !!! Surveillez bien les messages de kills à l’avenir !!! Et surtout dîtes bien à vos enfants extasiés que vous avez eu l’insigne honneur de pexer un jour avec Boulet gentil et peut être qu’une infime partie de ma fantastique renommée rejaillira sur vous, minables proies à furtif !!! »
Rôliste abasourdi : « Diantre mais nous nageons en pleine démence, mes preux amis !!!! Pensez-vous que c’est contagieux ?! »
Touriste solennel : « Pas grave ! J’ai fait de la place sur le disque dur !!! Sûr que je peux monter un site complet avec toutes les captures écrans que je vais me faire là !!! »
Newbie pensif : « Si ça se trouve il va assurer ! On peut pas savoir avec lui ! »
Pro définitif : « Si on peut. Je lui donne dix minutes avant de couiner. Pour soloter, faut des nerfs d’acier alors qu’il a peur de son ombre. »
Newbie surpris : « Plus maintenant. Il m’a dit qu’il avait désactivé l’option. Depuis ça va mieux visiblement. »
Pro amusé : « C’était une simple expression, Newbie… Pour tout te dire la prudence est une arme pour un fufu alors pourquoi pas la lâcheté ?! Non c’est surtout un autre truc tout bête qui me fait douter de sa réussite »
Newbie affirmatif : « Ben je vois pas, Pro. Il est plus buffé qu’une nageuse Est Allemande, son matos est du vrai top de la mort et il fait plus nuit que dans le derrière d’un Troll !!! Ce sont les conditions idéales pour un Soloteur, c’est même toi qui le disait ! »
Pro désignant la direction emprunté par Boulet gentil en explosant de rire : « Oui je sais. N’empêche qu’avec la torche allumée, ça va pas le faire !!! »

Fiche technique de synthèse : « Soloteur »
Avantage principal : Bien qu’implicite pour les autres, nettoie consciencieusement et avec efficacité le champ de bataille sans même que vous le notiez, portant indirectement un salutaire coup au moral de l’ennemi.
Avantage secondaire : permet de ressentir l’exaltation des « Chasses du Comte Zaroff » au lieu de circonscrire le RvR à un simple enchaînement de bataille rangées plus ou moins heureuses et parfois répétitives.
Pathologie principale : solitaire jusqu’à la frontière de l’associabilité lorsqu’il est immergé dans son « trip », ce qui peut le faire injustement confondre avec le prétentieux qu’il n’est pas.
Pathologie secondaire : facilement radicale. Le statut de Soloteur et le sentiment de puissance qui peut en résulter peut amener le joueur à demeurer définitivement en solo et de perdre au final ce qui fait le grand intérêt de DaoC (pour moi en tous cas…) : les autres.
Fréquence : peu répandu dans sa forme ultime, très présent dans sa forme bénigne lors des premiers séjours dans les Vaux, moments bénis ou les furtifs peuvent ENFIN donner tout leur potentiel.
Pouvoir de royaume : Le frisson.
Comme le premier Mob ou le premier donjon, jouer une fois au moins au Soloteur apporte des sensations vraiment uniques et délicieuse.
Recommandation : A concrétiser. Mais si possible en disposant déjà d’un autre personnage qui permet d’éviter le possible dérapage ultime qui fera renfermer le joueur sur lui même.

Prochain épisode : « Mon dépucelage en RVR – les profils de joueur : "le Héros" » ou « Papa, quand j’serai grand j’veux être comme le Môssieur !!! »