« DaoC vu de l’extérieur » ou « t’as vraiment du temps à perdre avec tes conneries !? »

L’idée de ce post m’est venue un certain soir où nous avions des couples d’amis à la maison. L’heureuse personne qui a l’insigne honneur de partager ma vie (sic !), quelque peu lassée par mon inclinaison à l’excès pour ce qui concerne DaoC (Qui a dit « Et le reste !!! »), décida sournoisement d’orienter la conversation sur les jeux en ligne

Le moins qu’on puisse dire est que les réactions furent plus que contrastées…

Toujours soucieuse de me faire plaisir, je sacrifie une fois encore à mon goût immodéré du classement subjectif…

1) l’Emballé :
Quoi de plus fantastique que de partager avec ses amis, de les voir s’exalter joyeusement à vos passions sincères au point de décider eux-même d’y adhérer finalement avec ferveur ?

« Peut être une surdité soudaine et absolue couplé à une cécité totale ! » répondra l’innocent spectateur proche de l’apoplexie invité par traîtrise au dernier concert d’André Rieu à Bercy.

Certes !

L’objection est de taille mais la probabilité rare aussi estimerons-nous que ça fait quand même bougrement plaisir de voir un copain s’enthousiasmer devant les choses qui nous tiennent à cœur (et non pas l’inverse…).

DaoC peut être plus encore qu’une bédé ou un bon film car nous en sommes tous les personnages actifs à notre façon et de cette interaction naît une certaine forme de fierté -  parfois déplacée et infantile - inhérente à NOTRE serveur, NOTRE royaume, NOTRE Guilde, NOTRE race et jusqu’à NOTRE classe.

L’Emballé est alors par nature le réceptacle rêvé pour nous permettre de déverser ce trop pleins de joie indescriptible trop souvent contenu.
Car force est de constater que petits copains, épouses , amants où petites amies ont à l’égard de DaoC une approche pour le moins mitigée…

En dehors des rares cas où les deux composantes du couple s’adonnent de concert à leur coupable activité, une soirée DaoC sera plutôt perçue comme une vue de l’esprit qu’on tolère de plus en plus difficilement à mesure que l’immersion s’aggrave.
Au regard du compagnon, le fait que vous soyez SEUL et SANS LUI capable de vous amuser est déjà suspect.
Qu’ensuite cette passion dévorante aille en s’intensifiant, ça devient extrêmement agaçant.
Mais alors qu’en plus vous l’excluiez pour finir en le traitant de « Noob tout nase qui pexe keu dalle » risque de rendre votre vie familiale plutôt approximative.

Devant ce fatal manque de concertation – l’un n’arrêtera pas, l’autre n’arrêtera pas de lui demander d’arrêter – qui amènera probablement au clash, il y a une possibilité qui vous de faire baisser la tension : c’est l’Emballé

Seule condition : qu’il soit un ami COMMUN au couple (et reconnu comme « neutre »…).

Si c’est le cas, ce lien tenu servira implicitement au conjoint pour « contrôler » ce qui se passe dans ce foutu jeu puisque vous ne dîtes rien (ou qu’il ne comprend rien selon le point de vue…).
Dés lors, un statu quo s’instaurera sur le sujet à la satisfaction générale.
Vous pourrez communiquer votre enthousiasme à l’Emballé.
L’Emballé pourra expliquer ce que vous glandez à longueur de temps sur DaoC.

Que demande le peuple (fut il même d’Albion…) ?!
 
Mais concrètement ça donne quoi ?
Non parce qu’il est bien beau cet Emballé mais jusqu’ici il ressemblerait plus à l’œil de Moscou qu’à ce sois-disant super avantage qu’on veut bien nous vanter…

Bon je détaille un poil, gentils incrédules…

Imaginez-vous donc assis devant votre PC lors de la toute première présentation du jeu, votre ami littéralement frappé d’éréthisme joyeux à vos cotés, s’extasiant littéralement devant toutes les possibilités qui lui sont offertes, les lieux enchanteurs à arpenter et tous les gentils amis « in game » qui vous accueillent avec force baisers et révérences.

Y a quand même de quoi le scotcher, notre Emballé non ?

C’est d’ailleurs assez amusant avec le recul de voir qu’on lui vend le concept comme si c’était  nous qui l’avions programmé !
Comme dis plus haut, c’est un peu NOTRE bébé à NOUS aussi DaoC.
Des fois ça rendrait bien un peu couillon…

Mais une fois devant l’écran, c’est parti !!!

Alors on le briffe, notre Emballé, on lui explique avec subtilité toutes les nuances qui font qu’un Midgardien qui se respecte aura un avis tranché et définitif sur les chevaliers d’Abion  même (surtout ?!) s’il n’y a jamais foutu les pieds :

Viking Midgardien exposant doctement à l’Emballé qui sont les petits bonhommes en armure qui lui pètent la tête depuis les 10mn de présentation du concept RvR : « Ah eux… c’est Albions ! C’est un autre royaume ! Mais c’est peuplé de boites de conserves toutes nases !!! Non, je te le dis ! Y a UN endroit sur DaoC qui vaut vraiment le coup, et c’est Midgard voyons ! Midgard, on ROXXE TOUT LE MONDE !!! »
Emballé très attentif mais pas encore très au fait de la terminologie DaoCienne regardant l’avatar de son ami se faire pulvériser sous les coups d’un gros Palouf tout pas content : « RoXXer c’est lié à la capacité d’encaisser ? »
Viking Midgardien détournant l’attention de l’ Emballé en constatant que 10 autres Albionais arrivent dans un grand bruit de ferraille, le heaume fendu de sourires radieux à la vue de cet inespéré crétin s’offrant en holocauste : « Heu… Oui c’est AUSSI ça ! Mais on va pas s’appesantir la dessus… Tiens je vais te montrer la commande « /release » maintenant ! »
Emballé de plus en plus excité : « Cool !!! Encore un nouveau pouvoir ??? »
Viking Midgardien qui ferme les yeux et serre les dents maintenant que les batteries de casseroles l’entourent en ricanant genre « t’es perdu, p’tit ? » : « Hum… Oui ! Dans quelques micro-secondes, je vais être téléporté dans le village qu’on avait quitté toute à l’heure !!! »
Emballé un peu déçu pointant l’écran du doigt : « Ah ? Moi j’aurai bien aimé te voir « RoXXeR » tous les gros mecs en armure qui font la danse des canards autours de toi. »
Viking Midgardien les yeux au ciel, fataliste : « Moi aussi, mon pote, moi aussi… »
 
Cette logique discutable est aussi déclinable concernant Hibernia lorsque notre Midgardien achève de présenter la logique des trois royaumes en guerre à notre Emballé par une savante visite guidée des zones frontières :

Troll Midgardien cavalant comme un dératé pour échapper à trois Luris hystériques et couinants n’appréciant pas qu’on vienne faire des démos et jouer les touristes dans leur royaume : « Donc là tu vois, avec mon pouvoir magique pour courir, je sème ces sales petites teignes sans coup férir ! »
Emballé passionné mais dubitatif : « Tu sais c’est pas parce que je suis là qu’il ne faut pas les RoXXeR comme tu fais d’habitude ! Surtout que ceux là ils vont pas faire un pli : y sont tout p’tiots ! »
Troll Midgardien soudain frappé d’immobilisation vicieuse par une des tites teignes pendant que les deux autres se ruent sur ce gros morceau de caillasse déjà estampillé « à détruire » : « Ouais t’as raison !!! Puisque tu as pigé le concept de la course, je m’arrête tiens ! Je t’ai parlé de la capacité à encaisser ? »
Emballé affirmatif : « Ah ça oui !!! T’arrêtes pas !!! Là je voudrai bien voir quand c’est toi qui tape d’ailleurs, ça changerait ! Fais-le sur ces minuscules bozos, là ! En plus regarde : ils te cognent dessus !!! Y sont fous les lutins ??? Tu es 10 fois comme eux ! VAS Y  MONTRE LEUR LA PUISSANCE DE MIDGARD !!! »
Troll Midgardien mezzé, rooté, stuné, tellement débuffé qu’il perd 40 centimètres sous le poids de son armure et s’enfonce dans le sol jusqu’au genoux mais surtout totalement dégoutté par ces raclures de Lurikeens qui lui sculpte la face à grand coups de lames vengeresses : « Tu me déçois là ! Nous les Mids on sait vivre ! Trop facile voyons ! Si je voulais, je pourrai taper sur ces pauvres petites créatures mais on a des principes ou on en a pas ! Bon et puis là je veux pas… Je peux pas trop non plus d’ailleurs… »
Emballé piteux : « Ah oui c’est vrai… La Guilde, l’honneur et tout ça… »
Troll Midgardien qui commence à ressembler de plus en plus à un pavé parisien et se dit qu’il va revenir avec 30 copains pour désosser très lentement tous les gris qu’il rencontrera pour les 2 semaines à venir : « Ben oui, mon vieux ! Gaffe, Emballé Avec ce genre de mentalité pourrie, tu sais que tu te feras pas facilement accepter chez nous… »

Fiche technique de synthèse :  « « Emballé »
Avantage principal :  parfait moyen de se dédouaner vis à vis du conjoint et de contrer les attaques vicieuses – présentées comme d’iniques inquiétudes - genre « T’as plus de vie sociale, ça devient préoccupant là ! » qui finissent quand même par gonfler grave cause que pendant qu’on discute on joue pas.
Avantage secondaire :  permet de s’approprier à son compte un fort joli travail puis de le présenter avec la même ferveur que le gardien du musée du Louvre tout croulant et aviné surveillant la Joconde pire que s’il l’avait peinte lui même.
Problème principal :  à force de camper le PC, fini quand même par faire un peu chier… Autant on peut faire des âneries seul, autant en public ça demande quand même des trésors d’invention pour rester crédible.
Problème secondaire : s’il se lance finalement dans la grande aventure de DaoC, l’Emballé risque de voir que vous l’avez pris pour une bille si vous êtes pas très bon. Si vous êtes bon, risque de vous harceler à longueur de connexion pour que vous pulliez cette grosse buse de noob et lui donniez des soussous.
Pathologie principale :  s’extasie constamment que ça peut quand même finir par lasser à force faut bien le reconnaître. Surtout si en s’extasiant, il souffle de contentement par dessus votre épaule après avoir bouffé une tête de veau.
Pathologie secondaire : Attention !
Risque de vous mettre gravement en difficulté au lieu de vous aider si vous le laisser déblatérer sans contrôle devant le conjoint (« Si je te jure !!! Trop mortel !!! Elle est mariée dans le jeu mais elle nique tout se qui bouge !!! »)
Recommandation : Utilisez votre Emballé tant qu’il n’envisage pas sérieusement de jouer.
S’il émet des velléités de DaoCite aiguë, dégouttez-le irrémédiablement ou obligez-le à choisir un serveur où VOUS n’êtes pas (« Naaaan ! Brocéliande, c’est des gros bills !!! Il te faut un endroit où l’entraide est reine et les newbie  appréciés ! Crois-moi, vas sur Camlann !!! »)