Suite au chapitre sur le « Pexeur Fou », le « Pro », le « Rôliste » & le « Newbie », les productions « Halaguena c’est sympa ! » vous présentent en avant-première MONDIALE ceux que vous attendiez tous : le « Touriste » - première partie.

5) Le « Touriste »
Ahhhh… !!!
(sourire satisfait et carnassier)

En voilà une classe trop souvent oubliée alors qu’elle est pourtant fortement représentée…

Là où les autres classes revêtaient un sens clair et limpide pour les spécialistes que vous êtes (à ce demander même pourquoi vous poursuiviez la lecture de ce Post des fois ?!), le « Touriste » est tout de suite moins évident.

Hein ?
Avouez !
Et pourquoi ?!

Et bien  simplement parce qu’en fait il concentre une pléthore de petites sous-classes uniquement réconciliées autours d’un maître-mot : GLANDER !

Résultat logique de ce trait de caractère fort étrange, toutes ces fameuses sous-classes voient ainsi leur « réputation » (spèc Oh combien primordiale sous DaoC !!!) s’effondrer  plus rapidement que l’érection déjà bien fragile du pervers au bois de Boulogne qui s’aperçoit que la blonde Natasha s’appelle en fait Roberto. 

Je vois un début de compréhension apparaître dans vos yeux enfiévrés par de trop longues nuits blanches passées à pexer comme des Lemmings survitaminés…

Ben oui…

Le « touriste » c’est le mec que vous aviez groupé en toute confiance en étant certain d’avoir fait une « putain de bonne affaire » et que vous ne grouperez plus jamais par la suite et considérerez comme un sociopathe dangereux.

Pour autant, suivant sa sous-classe d’appartenance, le  « Touriste » ne mérite pourtant pas du tout le même traitement.

Mais assez de mystères et de pompeuses définitions en rotin : du concret !

La première sous-classe évidente du « Touriste » est :

a) Le « Touriste planeur »
Il ne doit surtout pas être confondu pour autant avec le « Newbie » attention !
Rappelez-vous que le « Newbie » s’applique à ce qu’il fait et reste concentré (MAIS foire tout et ne comprend rien).

Le « Touriste planeur » quant à lui SAIT pleins de trucs, connaît vraisemblablement plutôt bien sa classe de personnage et peut même être un « Pro » à ses heures perdues.
C’est seulement qu’il n’est pas vraiment concentré sur ce qu’il fait et/ou n’a pas de chance.

Et même parfois qu’en plus il s’en foutrait bien un peu pour être tout à fait honnête .

Grouper un « Touriste planeur » pour XP revient à décider de jongler avec six grenades défensives dont une serait dégoupillée : parfait pour faire péter la fiole de l’ennemi mais certains de voir la sienne exploser au moment où on s’y attend le moins !

Le « Touriste planeur », c’est un peu un paratonnerre à emmerdes…

Il  cumule toutes les pathologies qui vont polluer une bonne soirée d’XP entre copains : il fume (beaucoup et surtout salement - facteur très important comme on le verra plus tard…), bois (trop et salement - idem), dispose d’un matos digne de figurer au Panthéon du musée de la préhistoire informatique, est frappé de besoins biologiques répétés plus sûrement qu’une armée de femmes enceintes à la fête de la Bière ET PLUS QUE TOUT est distrait par tout (et surtout n’importe quoi) et ce constamment.

Il ne faut dés lors pas s’étonner si le « Touriste planeur » est très souvent banni par ses anciens compagnons de groupe plus souvent qu’à son tour et qu’il voit son image rapidement frappée du sceau de l’incompétence et de l’infamie.

Et pourtant…

C’est qu’il est bon quand il veut !
C‘est le « quand il veut » qui blesse car le « Touriste planeur » ne « veut » rien.
Il se laisse guider par son empathie naturelle du moment.

A noter que le « Touriste planeur » ADORE jouer en groupe.

C’est évident puisque sa capacité à voir son attention quitter son corps (ou son corps le devant de son écran) sans prévenir rendrait le jeu solo aussi viable qu’un Tchétchène obèse unijambiste parachuté pour rigoler dans un campement de commandos Spetznatz

Pour ce qui est de son choix de prédilection en terme de classe de personnage, le « Touriste planeur » s’oriente en plus naturellement vers les classes « dual » comme le Thane ou le Skald, éventuellement de tank comme un Zerk ou un guerrier.

Pourquoi pas une classe de soutien comme le guérisseur ou le Shaman qui sont aussi très appréciées par les groupes ?
Mais parce que son espérance de grouper risque de rapidement en pâtir !
Un healer qui ne soigne plus ça se voit assez vite et c’est franchement très moyennement apprécié et un buffer qui baille aux corneilles alors que tout le monde l’attends pour aller hacher du Mob, ça fatigue un poil aussi

Un fufu ?
Non voyons !
Trop enclin à soloter et trop souvent jeté des groupes (ce qui est crétin, je le rappelle )

Un casteur ?
Non voyons !
Trop fragile s’il est joué par le « Touriste planeur » qui est une seconde sur deux dans la lune…

S’il a choisi un Thane, ne vous étonnez pas de voir plus de marteaux qu’il y en a dans les rayons de Bricorama le jour de la fête des pères tomber et libérer les hordes de monstres enfin immobilisés par les mezzs miraculeux des casteurs de tous poils

C’est pas par méchanceté, c’est seulement que son cerveau reptilien vient de lui dire qu’il faut aller faire caca et qu’il a décidé d’aider le groupe au mieux avant qu’il n’y a plus personne devant le clavier pour activer les styles de combat…

S’il a choisi un guerrier – lequel protège génialement votre unique guérisseur depuis deux heures et que vous êtes en train de mener un combat désespéré – il va évidemment « disparaître » au pire moment, trahi par son PC aussi stable et performant qu’une Skoda de  72 concourant pour le Paris-Dakar.


J’ajoute qu’il ne pourra bien évidemment pas se reconnecter la même soirée pour s’excuser et s’expliquer (si tenté qu’il y aurait pensé…) et passera pour un sale trou du cul (non c’est pas un pléonasme, bande de Trolls !) ingrat et caractériel.

Mais c’est pas sa faute !
Il est comme ça, le « Touriste planeur »…
C’est un peu l’autiste de DaoC

Fiche technique de synthèse : « Touriste planeur »,
Avantage principal : Potentiellement exceptionnel tant qu’il est attentif
Avantage secondaire : charmant compagnon pas stressant pour deux sous
Problème principal : vois très rapidement sa réputation se dégrader au point de ne  plus pouvoir grouper qu’avec des pauvres newbies innocents
Problème secondaire : est aussi vite guildé (pour ses compétences réelles) que déguildé (pour ses ratés pathologiques)
Pathologie principale : dévissera obligatoirement à un moment ou à un autre de la soirée…
Pathologie secondaire : se fait vider avec perte et fracas des salles réseaux parce qu’il enfume tout le monde, colle les touches du clavier en renversant son Coca et cradosse comme un gros salaud le dessous de la table avec ses crottes de nez.

Bataille très serrée entre un groupe de quatre joueurs et le « bourreau », méchant Boss de l’antre de Nisse (ben oui ENCORE) accompagné d’une bardée d’autres Tomtés surexcités.
Notre « Touriste planeur » est un  Zerk et l’unique Tank du groupe.
Il  a écrasé des hordes de mobs à coups de hache à deux mains à la grande joie de ses partenaires depuis deux heures.
Tous sont gavés d’XP et à une micro-crotte d’achever leur niveau :

« Touriste planeur » ayant pris l’aggro des milliards de Tomtés présents dans la salle : « Oh mince !!! »
Odin qui bombarde des sorts comme une mitrailleuse lourde : « QUOI ? Dis pas que tu es  OOE maintenant ?! On vient de commencer !!!! »
Touriste planeur qui se met à taper comme une limace asthmatique et perd l’aggro sur une centaine de Tomtés qui se jettent sur le Odin tout surpris : « Non t’inquiète pas ! »

Il devrait pourtant, le pauvre Mago, car la cendre de clope du « Touriste » (longue comme une épée de Palouf) vient de tomber sur son clavier et qu’il est en train de le secouer à l’envers comme un parkinsonien lâché dans une centrifugeuse pour le nettoyer…

Healer qui se prend pour une pieuvre et tente de soigner tout le monde en même temps : « Mais frappe bon sang !!! On dirait que tu as du jus de chique dans les biceps   !!! »
Touriste planeur : « C’est presque bon maintenant, les gars ! Paniquez pas ! »

Pourtant ils paniquent de plus en plus (sauf le Odin devenu tout mou à force d’être mort et qui s’enfonce maintenant profondément dans la terre sous les sauts répétés des Tomtés égrillards qui trampolinent  allègrement sur son dos en couinant de joie…)

Touriste planeur qui a repris le contrôle et réactive ses deux haches mortelles : « ME REVOILA LES COPAINS !!! »

Et effectivement il reprend l’aggro fort habilement sur le seul membre du groupe encore miraculeusement debout (et fort surpris lui même) pendant que le healer à son tour très  décédé s’enfonce à coté du Odin

Chasseur miraculé qui se bat comme un diablotin hystérique : « Ca va être chaud !!! Run ? »
Touriste planeur toujours positif : « Mais non, j’ai la situation bien en main ! »

Comme le touriste parle IRL en même temps qu’il tape ses réponses, son mégot incandescent vient à nouveau de tomber en choisissant cette fois sa braguette innocente comme point de chute.
Il fait maintenant des bons de trois mètres pour tenter de conserver sa capacité reproductrice à peu près intacte, arrachant du même coup le cordon de la souris qui ne demandait rien à personne avant de se précipiter sur le clavier – seul lien le rattachant encore à DaoC…

Touriste planeur : « Heu pour le Run, c’est peut être pas con en fait… Pour les styles de combat ça risque de pas être très possible là… »

Pouvoir de royaume : Dispose très rapidement d’une réputation connue de tous
Recommandation : à magner avec précaution et à ne sortir qu’en cas d’attaque nucléaire sauf si l’on dispose de la fameuse spèc « voyance » permettant de définir le moment ou le « Touriste planeur » partira en vrille.

Bon maintenant il faut quand même que je retourne mériter mon salaire honteusement élevé pour ce que je glande depuis ces quelques jours…

Prochain épisode : Le « Touriste parasite » et le « Boulet »