Boulet et compagnie : deuxième jour (suite 2)

Encore merci pour les gentils posts d’encouragement. Si je continue comme ça, je vais finir par me faire virer de mon travail mais ça me donnera plus de temps pour jouer et écrire des bêtises…

En outre, soucieuse de ne pas provoquer la Ire de Psyloraptor qui serait bien fichu de mettre ses menaces à exécution, je poursuis donc mes élucubrations.

Un groupe, Oui ! Mais à quel prix…

1) Deux c’est mieux qu’une !
Enfin il paraîtrait…
Et dans DaoC, ça se vérifierait plutôt cette machiste théorie !
Mais encore faut il trouver l’heureux élu. Lorsque le problème de grouper se pose, le Newbie  va soit utiliser le mode de recherche de groupe s’il est dégourdi (et il trouvera d’autres Newbie dégourdis aussi puisqu’ils se seront référencés dans le module de recherche), soit être groupé par un joueur confirmé en reroll auquel cas il apprendra certainement beaucoup de choses s’il tombe sur un sympathique quidam, soit grouper un passant innocent et aussi paumé que lui.
Et ça, c’est souvent plutôt poilant, faut bien l’avouer…

Voici ci-après quelques petits dialogues restitués de mémoire et dont l’objet était, bien entendu, de constituer un groupe :

Je suis vautrée comme une larve sur la place de Mularn, petite ville attenante à Jordheim la capitale de Midgard. Arrive un gros Troll habillé comme un sac avec une grosse hache qui se plante devant moi :
Troll habillé comme un sac : « Slt ! tu group ? »
Moi : « Avec plaisir, Messire ! »
Troll : « T branché RP ? »
Moi : « Oui Da lorsque le contexte s’y prête, Messire Troll ! »
Troll : « J’te groupe pô alors ! Le temps que tu racontes tes conneries, on fait pas d’XP ! »
Moi : « L’un n’empêche pas l’autre, Messire Troll ! En outre je m’efforcerai de vous soigner correctement et nous pourrons de ce fait progresser rapidement en tuant des hordes de monstres. »
Troll : « A pask’en + T healer ? Laisse tomber, C un grosse classe de naze ! Tu peux même pas frapper et t’es qu’un gros parasite à XP ! Trouve une autre pomme ou alors tu me donnes du fric ! »
Vu l’orientation que prenais le dialogue alors qu’en plus je n’avais rien demandé à cet escroc, je le remerciais et déclinais son offre (à sa grande surprise d’ailleurs…).

Cinq minutes après j’était pourtant groupée par trois autres joueurs qui étaient cette fois enchantés de trouver une guérisseuse et qui trouvait le RP plutôt amusant. Je leur fis part de ma désagréable expérience avec le Troll et ils me rassurèrent en m’expliquant le réel intérêt d’une guérisseuse dans un groupe.
Heureusement parce que je déprimais quand même un poil…

La soirée suivante, toujours à Mularn, passe un groupe de quatre personnes dont un grand Viking avec une armure toute jolie et un matériel qui donne envie à la pauvre petite naine en haillons que je suis…
Grand Viking : « On va blast du mob ! Je connais un Spot du top. On kill/chain et tu heal à donf ! »
Moi, un peu plus familiarisée avec les expressions en cours dans DAoC après la soirée de groupe d’hier soir : « Avec plaisir Messire. »
Grand Viking : « Ah je précise : 1) JE dis ou on va 2) JE dis qui tu buff 3) JE dis qui pull et quoi 4) JE distribue les drops ! En gros, c’est moi le chef C’est clair ? »
Moi : « Limpide, Messire. »
Le message « le Grand Viking vachement bien habillé vous propose de grouper avec lui » apparaît. Je refuse.
Grand Viking : « Faut accepter ! Sinon tu ne peux pas grouper avec nous, pôv Noob »
Moi : « Oui je sais Messire. Je ne me suis pas trompée de choix. »
Grand Viking : « Tu veux pas grouper ? Tu te rends pas compte que je te fais un cadeau là ? »
Moi : « C’est possible mais je préfère m’abstenir, Messire. Je précise pourquoi : 1) j’aime bien me promener 2) je buff les gens gentils et polis 3) je ne tiens à être désignée pour puller à mon niveau alors que je suis une guérisseuse si l’envie t’en prenait 4) j’ai plus confiance dans le hasard pour la distribution des objets. En gros, je n’aime pas les petits chefs. Bonne chance à vous tous. »
De coup les trois autres ont dégroupé d’avec le Grand viking bien habillé et m’ont groupée très gentiment sans aucune autre condition que de s’amuser ensemble.

Nous avons planté là le Grand viking aussi abasourdi que furieux et sommes partis baguenauder dans la décontraction la plus totale

2) Un ça va, Deux (et plus) bonjour les dégâts !
Oh que oui !!!
Pareil à une démonstration mathématique sur les coefficients, le groupe est un exponentiel indiscutable à tous les niveaux.
Il permet de monter l’expérience PLUS vite.
Il permet de taper des monstres PLUS gros.
Il permet aussi de PLUS s’amuser grâce aux dialogues avec les copains.   

Mais aussi…
Il permet des boulettes toujours PLUS phénoménales.

Et c’est sans aucune mesure l’aspect le plus enrichissant

A preuve cette démonstration quasi surréaliste…
Nous sommes maintenant le groupe de quatre vrais débutants (voir plus haut) aussi enthousiastes que chaotiques dans nos pitoyables stratégies. L’un des membres est un garçon de 12 ans jouant un gros Troll appelé à devenir un Berzerker (bien entendu) qui a été vraisemblablement initié par son grand frère. Ca fait déjà deux heures qu’il nous fait hurler de rire avec ses théories plus fumantes et foireuses les unes que les autres. Il est en outre imperméable au second degrés ce qui le rend totalement craquant. Nous l’appellerons « MonFrèreMaDitQue »…
Les autres joueurs animent respectivement un viking guerrier et un troll shaman.
Nous tapons laborieusement des termites à Val Mularn…
MonFrèreMaDitQue : « Ca XP vous ? »
Viking : « Ben oui ça va franchement ».
Shaman : « Tu m’étonnes !!! Chaque monstre me donne minimum un quart de la bulle ! C’est génial ! »
Moi : « Oui. Surtout depuis que nous frappons tous le même monstre au lieu d’avoir chacun le sien, on meurt plus trop en fait… »
MonFrèreMaDitQue : « Ouais ça c’est bizarre quand même paske mon frère m’avait dit que c’était génial pour l’XP. »
Viking : « Oui. Il a raison. Si on survis…»
Moi : « …mais là on mourrait… »
Shamy : « …comme des andouilles… »
MonFrèreMaDitQue : « Ben oui. Faudra que je lui redemande comment faut faire paske j’ai pas du comprendre TOUTE la technique. »
Viking : « Ca doit être ça, t’as pas compris. »
Shamy : « Ou alors il s’est mal expliqué. »
Moi : « Ou alors tu n’a pas compris et il s’est mal expliqué. Hihi »
MonFrèreMaDitQue : « Nan je demande paske mon frère m’a dit aussi que faut taper des violets quand on est en groupe ! »
Viking : « Tu sais, enchaîner des rouges comme on fait, c’est une bonne technique aussi. On se repose moins, on prends moins de risque et Halaguena peut même se permettre de taper avec nous au lieu de se faire chier derrière à healer simplement.»
Shaman : « Ouais. Même si elle frappe comme une gonzesse ! LOL»
Viking : « hihi ouais !!! Gonzesse ET heal !!! C’est pas Tyson la Hala !!! LOL »
Moi : « Gnagnagna »
MonFrèreMaDitQue : « Ouais je comprends ! Mais mon frère m’a dit que ça payait encore plus. On pourrait essayer. Juste un seul ! Je suis sur qu’on monte carrément 2 bulles d’un coup !!! »
Moi, taquine : « C’est ce que ton frère t’a dit ? »
MonFrèreMaDitQue : « Non mais je le sens ! Tu verras, Hala ! Peut être même que ça fera trois bulles !!! On va déchirer grave !!! »
Viking : « On va surtout SE faire déchirer grave ! »
Moi, pliée de rire IRL : « Probablement. Surtout que sans vouloir te vexer, à chaque fois que tu as « senti » un truc, on s’est retrouvés la figure dans l’herbe. A se demander si tu serais pas quand même un poil enrhumé… »
MonFrèreMaDitQue : « Ben non ça va, je te remercie . Mais c’est vrai que j’ai un peu mal à la gorge depuis deux jours ! »
Viking (qui sait depuis deux heures qu’on est tous ensembles que quand MonFrèreMaDitQue a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs et qu’il va nous saouler jusqu’à ce qu’on craque…) : « Si les autres sont ok, je marche. Mais on finit tous notre niveau en cours comme ça on ne perdra rien quand on sera morts ! LOL »

Une fois nos niveaux achevés dans la décontraction,  MonFrèreMaDitQue remet le couvert avec ses gros Mobs violets…

Shamy : « Comment tu choisis le violet à taper ? Déjà que pleins de bestioles sont violettes mais en plus elles ont des « + » des fois.»
Moi : « Je crois que plus il y a de croix, plus le monstre est dangereux. »
MonFrèreMaDitQue : « Non Hala. Mon frère m’a dit que c’était pour l’XP. Au plus y a des croix, au plus tu gagnes de l’XP. »
Moi amusée mais pas convaincue : « C’est pas antinomique tu sais : Danger = XP. Mais bon. Si ton frère te l’a dit alors…»

MonFrèreMaDitQue se focalise donc sur une énorme termite ultra violette avec trois gros « + » et nous fait part de son choix subtil et mûrement réfléchi.

Viking : « Heu t’es sur la quand même ? Y a trois croix et ce que dit Hala, ben… ça a pas l’air con du tout franchement… »
Moi prophétique : « Une Croix pour chacun d’entre nous . Ca décorera nos tombes. A l’exception de MonFrèreMaDitQue vu qu’en plus il s’en sort toujours… »
Shamy : « Hihi ! Ben oui ! Heureux les simples d’esprit… »

Nous avons tous déjà fait notre prière et MonFrèreMaDitQue propose – pour plus de sécurité – que nous approchions tous de la grosse termite qu’il a consciencieusement désigné pour TOUS taper en même temps dessus.

MonFrèreMaDitQue : « A trois on tape ! Tous en même temps ! Si ça se trouve, on va déchirer la termite oneshot ! Vous me remercierez ! »
Moi courageuse (sic !) mais pas encore complètement convaincue : « Même moi tu es sûr ? Il vaut peut être mieux quand même que je reste à guérir un peu en retrait au cas où, non ? »
MonFrèreMaDitQue : « Mais non Hala ! Tout va se jouer sur le premier hit, écoute un peu ! Et même si tu frappes comme une pôv bille, ça pourrait faire la différence ! Tu nous healeras après !!!»
Moi : « Ben j’ai quand même peur qu’il n’y ait pas d’après… »

Le décompte est entamé.

Nous approchons fébrilement sur la pointe des chausses et nous agglutinons autours de la grosse termite comme des Tomtés autours d’une caisse de petits bonnets rouges neufs.
A « trois », tout le monde frappe dans un bel ensemble.
L’intégralité des coups se traduit par des « miss » pitoyables.

Le grosse termite, visiblement plus agacée que réellement en colère mordille paresseusement la guibolle de MonFrèreMaDitQue qu’elle arrache sans effort le tuant sur le coup.
Alors que ce stratège hors paire baignant dans son sang achève de taper fiévreusement un « RRRUUUNNN » pleins de bon sens mais un peu tardif sur le canal du groupe, nous sommes déjà tous en train de courir dans tous les sens comme des canards sans tête.

Shamy est le second à être attaqué par la termite sans humour.
D’un seul et unique coup, elle le transforme à son tour en tas de caillasse informe et se met à cavaler après Viking qui trisse à fond les gamelles sans se retourner.

Pour ma part, je suis déjà plus raide qu’un octogénaire gavée de trois boîtes de Viagra : j’ai eu la bonne idée de me précipiter dans ma fuite éperdue sur le prince des Termites qui m’a écrabouillée tellement rapidement que j’en vient même à me demander si ça n’était pas par accident.

Viking, qui est parvenu à semer l’irascible termite dans les collines avoisinantes, se fait mettre en pièce sans méchanceté mais efficacement par deux petits lynx peu respectueux de notre fuyant mais héroïque ami.

Une fois que nous avons releasé à Mularn, nous attendons MonFrèreMaDitQue qui avait une fois de plus oublié de binder et se retrouve (pour la troisième fois ) à Vasudheim…

Fort est de constater que l’ambiance n’est pas à la morosité malgré le résultat fort discutable de notre dernière stratégie. C’est la première fois que je vois l’acronyme PTDR et je le trouve fort adapté à notre pathétique mais désopilante aventure.

Pour autant une question fondamentale voit le jour et lorsque notre ami MonFrèreMaDitQue arrive enfin (à pied car il est mollement tombé de cheval en tapant sur la lettre « Q » sans avoir ouvert le canal de discutions avant… : ).
Viking lance les hostilités :

Viking : « Dis donc MonFrèreMaDitQue… Ton frère, il joue depuis longtemps à DaoC ? »
MonFrèreMaDitQue : « Comparé à moi, ouais quand même… »
Shamy, à qui on ne la fait plus : « C’est une réponse à deux pièces de cuivre ça vu que tu as commencé hier. »
MonFrèreMaDitQue : « Ben lui ça fait le double. »
Shamy : « LOL QUATRE JOURS ! Ah ben on comprend mieux ses stratégies foireuses maintenant ! »
MonFrèreMaDitQue : « Pourtant il a pleins de copains qui lui ont expliqué comment fallait faire. C’est pour ça qu’il sait déjà pleins de trucs, lui. »
Moi : « Vivement qu’on le rencontre, ça a l’air d’être un sacré poème ton frangin »
MonFrèreMaDitQue : « Ben vous le connaissez… »
Nous : « ??? »
MonFrèreMaDitQue : « Ben oui. Le grand Viking… Hala s’est moquée de lui puis vous l’avez viré du groupe  toute à l’heure ! »

Crise d’hilarité hystérique immédiate dans tout le groupe y compris MonFrèreMaDitQue.

Moi : « Mais je comprends pas ! Si c’est lui ton frère et qu’en plus il assure tant, pourquoi tu nous a suivi au lieu de rester jouer avec lui ? »
MonFrèreMaDitQue : « Tout seul avec lui ? Ca va pas non : t’as vu le connard que c’est ! »

Même aujourd’hui, je ne m’en suis pas encore complètement remise…

J’estime aujourd’hui qu’être organisé est certes une bonne chose mais que c’est un aspect du  jeu qui vient résolument bien loin derrière le plaisir et le fun.
DaoC repose sur l’évolution de son personnage, c’est un état de fait.
Mais si pour évoluer il faut supporter les mini tyrans et autres mégalos à l’ego aussi surdimensionné que leur mépris, autant rester IRL, leur espèce détestable y est déjà suffisamment représentée…

Ce sera d’ailleurs un chapitre à part entière dans un proche futur lorsque j’évoquerai humblement ma vision du RvR et de la guilde sur DaoC.

Mais nous n’en somme pas là car, pire que le groupe en extérieur, il y a…

Prochain épisode : « mon premier donjon » ou « Comment gérer les heures de pointe et l’encombrement pire que dans un métro durant une grève générale »