« Le Deuxième jour – Préambule » ou « Comment l’IRL nuit aux vocations de héros »

Bonjour à toutes et à tous,
Tout d’abord merci pour les gentils postes, ça ne paie pas le loyer mais ça flatte l’égo

Comme notifié par la suite, je vous rappelle que ce petit post demeure une simple compilation de mes mésaventures au tout début et qu’il s’agit juste de mettre en reflet les angoisses, interrogations et diverses stupidités du newbie tendance boulet.

Rien de très sérieux et aucune arrière pensée. Je serai mal inspirée si tel était le cas car force est de convenir qu’il est facile de ne trouver personne pour aider lorsque l’on ne cherche pas (ou n’ose pas)…

Mais assez parlé et revenons à nos Tomtés…

La nuit qui suit la première expérience du newbie n’est pas aisée.
Fort de son nouveau statut quasi-divin, il refait les combats sous la couette en pensant déjà aux stratégies qu’il mettra en place dés le lendemain – stratégies auxquelles PERSONNE jusqu’ici n’avait évidemment pensé…
Enfin, épuisé par les batailles titanesques qu’il a livré, le newbie s’enfonce dans un sommeil réparateur.

1) Demain est un autre jour…
A peine tombé du lit - et qu’il travaille ou pas - le newbie n’a qu’une envie une fois sur pied : TROUVER DES INFOS pour enfin résoudre tout ou partie des interrogations qui le taraudent depuis la nuit dernière !

Lessivé par une nuit au final peu reposante durant laquelle il a passé son temps à ne rien comprendre aux autres personnages (« OOM J’TE DIS !!! » « RHHHAAA COMMENT J’AI XP D’LA MORT EN PULLANT DU MOB ULTRA VIOLET !!! »), le newbie ressemble plus à une pôv guenille misérable qu’à une fière guérisseuse naine

Le petit déjeuner est un moment de pur bonheur familial lorsque le newbie, plongé (enfin !) dans sa documentation avec assiduité, demeure imperméable aux questions de la famille rassemblée.

Le Conjoint, mi-interrogatif, mi-cynique :« Ca a l’air passionnant ton jeu, ma chérie, pour que tu te couches à une heure pareille… »
Newbie qu’on ne va pas saouler alors qu’il consulte religieusement sa doc : « Ummmpf ».
Les enfants tentant de lire par dessus l’épaule du newbie et criant avec force conviction : « NOUS AUSSI ! NOUS AUSSI ! ON VEUT JOUER AUX P’TITS BONHOMMES !!! »
Newbie excédé : « VOUS LES GOBELINS VOUS LA METTEZ EN VEILLEUSE OU CA VA MAXER A COUPS D’EPEE A DEUX MAINS DANS PAS LONGTEMPS !!! »

2) Trop d’info tue l’info :
Une fois (enfin !) fâché avec sa famille, et parti travailler, le newbie passe la majeure partie de son temps à surfer sur le NET à la recherche des sites les plus pertinents traitant du mystère DaoC au détriment des tâches professionnelles dont dépend l’avenir même de sa société.

Il débute logiquement par le site officiel et ses réactions sont pour le moins mitigées :
« C’est tout ? »
« Pffff je l’savais !!! »
« Rhhhhaaaa l’autre hé, ils nous prennent VRAIMENT pour des débutants ! »

Certes, et ils n’ont pas tort…

Le newbie continue ainsi un LONG moment à se rassurer.

Jusqu’au moment ou il tombe sur les liens du site officiel…

En quelques clicks habiles, le prétentieux débutant se trouve propulsé sur les sites persos, les sites de guilde, les aides techniques, les glossaires, les cartes de zone  et autres forums tous plus riches les uns que les autres.

Si riches que le Newbie complètement « stun » est pris de frénésie : il gave son imprimante de papier et au final se retrouve avec six brouettes de documentations diverses et variées – souvent peu pertinentes et dans les langues les plus exotiques.

3) Le retour du Newbie :
 Le reste de la journée est consacrée à réorganiser ces montagnes d’informations en vue de LA SOIREE.

Car maintenant, il sait TOUT le newbie !

Il n’a absolument rien glandé de la journée et s’est enfermé dans un mutisme proche de l’autisme aggravé mais ça valait le coup.

A ce stade, le newbie vient de subir sa première métamorphose car il passe du statut de newbie 1er niveau à newbie spécialisé BOULET.

Une fois à la maison, le Newbie s’envoie son dîner plus vite qu’une lettre de relance par le service des impôts…

Conjoint mielleux : « J’ai réussi à louer ce DVD que tu tenais absolument à voir, ma pupuce »
Newbie se baffrant, la tête dans l’assiette : « Peu pô ! Pendant que tu t’amuses j’ai le monde à sauver, moi ! »
Les enfants dispersant la purée à coups de fourchette rageuse : « NOUS AUSSI ! NOUS AUSSI ! ON VEUT JOUER AUX P’TITS BONHOMMES !!! »
Newbie méprisant : « Trop compliqué, les Tomtés ! Prenez vos armures en tissu et vos couteaux à beurre et allez donc pexer du mob, après on causera ! »

Et plantant là un conjoint oscillant entre ulcération et incompréhension et une marmaille négligée et piallante , le Newbie s’enferme à double tour dans la pièce ou trône le PC qui va lui ouvrir le monde magique de DaoC.

Armé de trois paquets de cigarettes, six litres de cafés à réveiller une armée de koalas sous barbituriques ET SURTOUT de l’intégralité de sa documentation imprimée dans l’après-midi – il dispose les papiers par petits tas approximativement structurés et allume la machine.

Il n’est pas lavé et ne s’est même pas changé.

Mais il n’a jamais été aussi prêt.
Et il va le prouver