Boulet et compagnie : deuxième jour (suite)

Maintenant que notre newbie est irrémédiablement fâché avec l’ensemble de sa structure familiale, il s’enferme dans la pièce où trône la machine magique qui va lui permettre de s’immerger pour la seconde fois dans le monde merveilleux de DaoC…

1) Ah mais heeuuuu comment on fait déjà ?!
Tout d’abord, le newbie impatient se ridiculise à nouveau en attendant stoïquement que la mire « Mythic » disparaisse seule au lieu de cliquer habilement dessus (sic !). Ce syndrome perdurera d’ailleurs un certain temps…
D’aucuns nous auraient même affirmer que certains niveau 50 attendraient toujours comme des hérissons devant des phares de BMW sur une route de campagne mais la source n’est pas vérifiée
Ensuite, le newbie  recherche frénétiquement L’UNIQUE FEUILLE où figure le mot de passe de son compte parmi les piles de documentations qui – rappelez-vous – jalonnent toujours le bureau (voir le sol ou carrément les genoux de la malheureuse). 
Une fois le code enfin exhumé, il s’y reprendra au minimum trois fois pour saisir des données valide,  mystifié qu’il est par les traîtres majuscules venues s’intercaler au beau milieu de son mot de passe.

De fait, un BON mot de passe DaoC est OBLIGATOIREMENT aussi facile à retenir qu’une explication de texte faite par un bègue épileptique d’origine Serbo-Croate
N’empêche que ça y est…
La pauvre image grisâtre et pathétique toute en rotin censée représenter à elle seule la profondeur de ce jeu grandiose apparaît…
Le serveur est connect…
L’écran devient noir…
La barre de progression se remplit… « Ding » !

2) Petit newbie deviendra grand !
Effectivement !
Parmi les nouvelles connaissances qu’il a scrupuleusement compilé, le Newbie a parfaitement saisi une des dominantes de tout bon jeu en ligne : l’évolution.
Il SAIT qu’il peut aller voir son instructeur et avoir accès à de NOUVEAUX pouvoirs qui lui permettront de défaire les terribles cochons à poil dur et autres minuscules loups à peine sevrés.
Il SAIT aussi que des quêtes aussi exaltantes que fructueuses vont lui permettre d’obtenir des objets à la puissance phénoménale (voir plus si affinité).
Il le sait car il l’a lu !
Sur des sites dédiés à DaoC où des gens aux discours forts étranges disaient pleins de trucs tout à fait bizarres mais à priori très importants.
Et vu que c’est la seule chose qu’il a globalement compris, le Newbie va optimiser son savoir…

3) Patron, je veux une augmentation !!!
Normal mais tu peux te brosser, gamin !
Et oui c’est la première désillusion : l’instructeur ne délivre qu’un nombre de points de compétence tout à fait ridicule…
Quand on voit tout ce qu’on pourrait faire dans les belles documentations imprimées et ce que ce gros radin veut bien nous accorder, il y a de quoi s’énerver. D’autant qu’on a beau le supplier, le mesquin reste inflexible.
Le Newbie ronge ses ongles et grimace…
Que dois-je monter ?!
Si je commence à merder mon perso dés le niveau 2, je suis bonne pour un reroll.
Que faire, que faire… ???
A ce stade CRUCIAL de l’évolution d’un perso, deux types de Newbie vont émerger : le boulet assisté et le boulet qui s’assiste.

4) Allo le 11 ?!
Le boulet assisté fait preuve d’humilité et va utiliser la commande magique ultime spéciale Newbie : /advice
Il va, bien, bien entendu, contacter LE PLUS HAUT joueur de sa classe figurant dans la liste qui s’affiche, lequel l’accueillera différemment suivant son entrée en matière.

Un « Bonjour, puis-je te déranger quelques instants car je me pose des questions sur ma classe » sera le plus souvent mieux perçu qu’un « Slt. T Lev50 ? C koi ton template et magne toi j’ai pas toute la nuit ! ».

Considérant que le boulet assisté bénéficiera de l’aide demandée, il est maintenant rassuré et peu placer ses points (un peu) plus sereinement (« Ah oui mais si je mez sans soigner après, je vais me faire engueuler… Bon ben comme c’est compliqué je mets tout dans le Buff tiens ! Comme ça je serai une guérisseuse qui jouera toute seule et personne me grondera comme je serai toute seule !!! »).

A noter que la pire erreur à faire pour le boulet assisté est de contacter DEUX joueurs confirmés. Une fois de plus, trop d’info tue l’info et le pauvre newbie risque de se retrouver au final plus perdu qu’un hétéro traversant le cortège des chars à la Gay Pride.

Jouer confirmé contacté en second que nous appellerons « Truc » : « Tu veux faire une guérisseuse qui guérit ??? PTDR LOL (et autres) MDR !!! Mais naaaaannnn !!! C’est pourri ce template !!! Je sais pas qui est le pôv Noob qui t’a conseillé mais il abuse de la bière naine ! Avec des stats pareilles, PERSONNE ne voudra jouer avec toi et tu te feras LYNCHER en RvR. Tu mets TOUT EN BUFF, grosse nouille !!! Keske t’en a à battre des autres ! Y z’ont qu’à pas se faire déchirer ces gros nullos !!!»
Newbie : « ben c’est Machin (NDLT : le premier conseiller level 50 bien entendu…) ! D’après lui c’est jouable pourtant. Il dit qu’une guérisseuse… bin… ça doit guérir aussi quoi…»
Truc : « Machin ?! LOL ! C’est qu’une pôv ruinasse toute nulle !!! Il se fait maxer sa race par un mini Luri aveugle et en fauteuil tellement son template est ruiné !!! C’est ça que tu veux qu’il t’arrive ? Que les autres Mids te jettent des cailloux et se moquent de ta face chaque fois que tu logs ?! Hein ? C’est ça ? Ben alors fais ce que Machin te dis !!! »
Newbie mortifié (couine) : « Non non !!! je demande seulement ».
Truc : « Bien… DaoC c’est Tu penses à TA gueule et pis c’est tout !!! J’vais t’dresser moi ! Gaffe j’ai ton nom maintenant !!! »
 
NB : le newbie comprend rapidement que les joueurs confirmés se limitent généralement à trois catégories : le vrai gentil qui aide et fait preuve d’une disponibilité sans faille (et parfois amusée mais jamais méchante ), le neutre qui s’en fiche, répond sans enthousiasme mais répond quand même et le gros con qui vomit des torrents de fiel sur les autres joueurs et en profite pour humilier le newbie de son mépris écrasant

Le /advice, c’est vraiment génial mais c’est un peu la loterie aussi, il faut quand même l’avouer…

Une petite anecdote qui m’a bien amusée après coup pour clore le chapitre du /advice dans ce post :

Moi : « Bonjour, je suis une guérisseuse et je débute. Je peux te poser une question ? »
Conseiller contacté : « Oui »
Puis plus rien pendant 5 minutes…
Quand je l’ai à nouveau contacté, il était plié de rire et j’avoue que – l’agacement passé (quand même ) – je l’étais aussi

5) Je n’ai besoin de personne !
Le newbie qui s’assiste va de son coté perdre un temps précieux car dans DaoC, le temps c’est de l’XP !!!
Il va rester connecté sans bouger et certainement se faire attaquer par des bestioles plus bêtes que méchantes qui réduiront son petit corps immobile en charpie pendant qu’il consulte ses documentations de plus belle.
Il risque aussi d’agacer quelque peu les gentils rézeurs passant par là qui s’acharneront à ressusciter un morceau de viande mâchouillé qui ne confirme pas son retour à la vie mais il ne peut pas tout faire le newbie, bon sang !

C’est une voie que la gentille noob que je suis ne conseille à personne car il faut bien l’avouer, la richesse de DaoC demeure l’échange entre joueurs.

Le Newbie qui s’assiste sera un spécialiste des quêtes, connaîtra TOUTES les tâches à effectuer les plus payantes et montera son perso à la force du poignet. Mais il risque de mettre un bout de temps à s’apercevoir qu’il n’est pas seul et que collaborer avec d’autres paquets de pixels est LE grand intérêt du jeu même si parfois on souhaiterait les tuer sois même TRES lentement

Grouper, de toute façon il y viendra et ça donnera…

6) Hé Oh doucement !!! C’est si je veux !!!
Et ben non justement !
Le Newbie qui espérait pouvoir tranquillement mettre en pratique toutes les techniques qu’il a préparé sereinement durant la journée ou qu’on lui a conseillé en est pour ses frais.

Alors qu’il retourne voir son instructeur pour développer le template le plus original qu’on ait jamais fait de mémoire de Midgardien guérisseur (sic !), voilà ti pas que cette nouille d’instructeur lui donne une quête DE GROUPE !

Ohla…
Panique à bord…
Ca veut dire qu’il va falloir causer aux AUTRES ?
Leur dire des trucs à EUX !
Mais s’ils ne répondent pas ?
Et pis où y sont d’abord ?!
Et ils ne voudront jamais jouer avec moi et je fais choper les boules !!!

Cette angoisse peut durer un petit moment selon l’expérience qu’a le Newbie du dialogue entre joueurs et surtout de sa propension IRL à la sociabilité.

Ma guérisseuse n’a pas eu cette angoisse car elle parle à tout le monde, réponds quand on ne lui cause pas, crie, couine, hurle, jure et peste constamment. D’aucuns trouverait même parfois que c’est un peu trop mais il vaut mieux trop que pas assez n’est ce pas
Et pis je ne peux pas m’en empêcher

Pour autant, mon premier vrai compagnon de groupe récurent était un de ces kobis introvertis  et ne groupant que très rarement. C’est justement mon comportement globalement infantile et « nature » qui l’avait séduit alors que je m’acharnais à incendier et à donner des coups de pieds rageur à un NPC qui ne me répondait pas. Il a disparu un jour sans crier gare et me manque beaucoup… En fait c’est peut être cette exubérance excessive qui a fini de le lasser à moins qu’il ne soit devenu un assassin redouté sur Camlan.
Non même pour rire, on ne peut pas souhaiter pareil destin

Quoi qu’il en soit je le remercie de tout cœur pour sa patience inébranlable et son humour décalé pleins de finesse

Prochain épisode : Un groupe Oui mais à quel prix…